vendredi 20 janvier 2017
 

EDF vise un million de clients avec Sowee, sa station connectée

EDF a lancé jeudi une nouvelle station connectée, accompagnée d'une application, qui permet notamment de commander son chauffage au gaz à distance, de suivre sa consommation d'énergie ou de piloter des appareils connectés, avec l'objectif de séduire un million de clients d'ici dix ans.

Le PDG d'EDF Jean-Bernard Levy présente à la prese la nouvelle station connectée Sowee à Paris

"Pour la première fois, un énergéticien lance une nouvelle offre qui combine un objet connecté, des services pour le confort de la maison et la fourniture d'énergie", a souligné le PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy, lors d'une conférence de presse. 

Baptisée "Sowee", la station connectée a été conçue de zéro par EDF et est nichée au sein d'une nouvelle filiale en mode start-up du même nom, entièrement contrôlée par l'énergéticien. 

Elle s'accompagne de deux formules d'abonnement prévoyant également la fourniture de gaz.  

"C'est une offre qu'on a voulu pour un large public et pas pour une frange technophile uniquement", a assuré Tiphaine Bougeard, directrice générale de la nouvelle filiale.

Sowee "témoigne de notre capacité de transformation chez EDF", a expliqué Jean-Bernard Lévy, dont le groupe entend se différencier par l'innovation sur un marché énergétique de plus en plus concurrentiel.

"Il faut matérialiser la présence d'EDF chez nos clients, être dans leur quotidien avec un objet connecté", a résumé Sylvie Jéhanno, directrice clients particuliers d'EDF.

"On voudrait atteindre le million de clients avant 10 ans", a-t-elle ajouté.

La formule la moins chère, qui comprend la station connectée et l'abonnement au gaz (hors fourniture de la molécule), est à 49 euros à la souscription puis 5,5 euros par mois pendant 36 mois. La seconde, qui inclut en plus le thermostat pour le pilotage du chauffage à l'euro ou au degré près, prévoit une souscription de 99 euros et un abonnement mensuel de 5,5 euros également. 

Pour les clients préférant un autre fournisseur de gaz, l'appareil seul - qui est fabriqué en France, près d'Angers - coûte 319 euros. 

Les clients intéressés pourront souscrire à Sowee à partir de fin novembre. L'offre sera dans un premier temps disponible sur internet uniquement. Des discussions sont en cours avec des distributeurs physiques, a indiqué EDF.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
/// Actuellement à la Une...
Le réseau social des professionnels s’offre, enfin, une nouvelle interface plus claire et intuitive.

Le programme sera lancé au printemps prochain et va faciliter les procédures d’installation d’entrepreneurs et d’investisseurs étrangers en France. 

La secrétaire d’Etat au Numérique et à l’Innovation Axelle Lemaire a lancé le plan France IA, trois mois avant la fin de son mandat. Le but est de mettre en place une stratégie cohérente pour valoriser au mieux le potentiel des acteurs français de la filière.

Lors des dernières étapes, nous avons rencontré des entreprises dont la notoriété est moindre mais les technologies sont des plus intéressantes. Rubrik, Open vStorage, Datos IO, retenez bien ces noms, ils vont certainement devenir connus dans les mois qui viennent.

L’agence de sécurité américaine a annoncé la mise en ligne de 930 000 documents déclassifiés. Le tout est d’ores et déjà disponible gratuitement sur leur site.

L’opérateur proposera à partir du 23 janvier une 4G Box. Elle sera disponible pour les 10 millions de foyers situés en zone peu denses et « qui souffrent d’un Internet trop lent ». 

DDN, Cohesity et Igneous ont en commun d’apporter un refrain différent dans le monde du stockage, loin des antiennes habituelles des constructeurs et éditeurs du secteur. Point avec ces 3 acteurs visités lors du dernier IT Press Tour.

L’Agence Nationale des Fréquences achève une expérimentation à Annecy dans laquelle elle supplée les antennes « macro » 2G-3G-4G avec des « petites antennes à faible puissance » en complément local. Ce schéma préfigure très probablement des réseaux mobiles de demain. 

Moins d’un an après sa nomination à la tête du Conseil National du Numérique (CNNum), Mounir Mahjoubi annonce qu’il démissionne pour rejoindre l’équipe « En Marche » d’Emmanuel Macron en tant que responsable de la campagne numérique. Il nous explique son choix. 

La gendarmerie a présenté ses outils numériques au cours d’une journée d’information. Le pôle de lutte contre la cybercriminalité n'est plus le seul à être entré dans la transition numérique. Les smartphones pour les contrôles routiers ont fait leur apparition. 

Toutes les News
Derniers commentaires