mercredi 18 janvier 2017
 

Télévision par internet: des chaînes locales interpellent le CSA sur leur "mauvais traitement"

Les chaînes de télévision locales d'Auvergne Rhône-Alpes ont appelé le CSA, lundi, à intervenir face au "mauvais traitement" que leur infligent les fournisseurs d’accès internet en modifiant "sans concertation" leur plan de fréquences et la numérotation des chaînes.

Uune chaîne porno a été installée sans consertation à la place de la chaîne locale Télévision Loire 7 (TL7) sur la Freebox

"Nous avons été alertés mercredi dernier par un déluge d’appels téléphoniques et de mails de spectateurs qu’une chaîne porno venait d’être installée à notre place sur la Freebox", a expliqué Yves Faure, PDG de Télévision Loire 7 (TL7), lors d'une conférence de presse organisée au siège de la chaîne de ce département.

"Orange a fait de même avec la Livebox, en nous prévenant quinze jours à l’avance",  a-t-il ajouté. 

Pour les dirigeants de TL7 et des trois autres chaînes de la région - TLM, Télé Grenoble et 8 Mont Blanc - "les 36 chaînes locales françaises sont concernées par la même absence de concertation".

Une demi-douzaine de parlementaires (PCF, PS, LR) de la Loire présents à la conférence de presse a annoncé qu’elle allait interpeller la ministre de la Culture, Audrey Azoulay, et le CSA pour qu’une commission paritaire réunisse sur cette question fournisseurs d’accès internet et représentants des chaînes locales.

"Ces modifications de plans de fréquences doivent au préalable recevoir l’aval du CSA, ce qui n’a semble-t-il pas été le cas", a souligné Yves Faure en s’interrogeant sur les conséquences de "l’absence de contrôle effectif de la haute autorité sur des groupes appelés à peser, via les +box+, de plus en plus dans la diffusion de l’audiovisuel".

A court terme, les dirigeants de chaînes locales demandent "une évolution rapide du canal 30 créé pour nous depuis quelques mois, afin que toutes les +box+ adoptent cette mosaïque et qu’elles intègrent une géolocalisation qui évite par exemple au téléspectateur de faire 18 clics pour trouver TL7", a réclamé M. Faure.
 

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
/// Actuellement à la Une...
Les qualités de l’École 42 sont indéniables, celles des autres écoles du classement aussi. Pourtant, certains sont allés un peu vite en besogne en déclarant, palmarès à l’appui, qu’il s’agit de la meilleure école de code au monde.

La pépinière géante au cœur de Paris a reçu un soutien de poids : Facebook. Sheryl Sandberg a annoncé ce matin que le géant participerait à l’initiative en installant dans la halle un incubateur, destiné aux start-up spécialisées dans la data.

Vous pouvez d’ores et déjà savoir, à partir de vos revenus de l’année 2016, quel sera le montant de « la douloureuse » pour 2017…


Le géant du e-commerce s’est adressé à la FCC afin d’obtenir l’autorisation de tester des « dispositifs » sur différentes bandes de fréquences. Il semble qu’Amazon cherche désormais les fréquences les plus adaptées à son service de livraison par drones.

Directeur général de l'autorité de régulation des communications depuis 2013, Benoît Loutrel va rejoindre les rangs de la filiale française de Google en tant que directeur des affaires publiques.

Une journée très variée avec la rencontre d’entreprises de toutes tailles comme Nec ou Minio et une parenthèse chez Primary Data, une vieille connaissance de l’IT Press Tour.

L’adjointe au maire en charge de l’éducation à Bordeaux, Emmanuelle Cuny, évoque une attaque « sans précédent ». On ne connaît pas encore la nature exacte de celle-ci, qui ressemble toutefois à un ransomware. 

L’opérateur dévoile (enfin !) un nouveau modèle de box destiné à ses abonnés xDSL et FTTH. Le nouveau boîtier se veut compact, performant et unifie l’interface avec celle de l’application SFR TV. 

L’éditeur a présenté un navigateur conceptuel. Baptisé Neon, il propose une interface complètement repensée et intègre surtout des fonctions pratiques et intéressantes au quotidien. 

Un rapport adopté par la commission des affaires juridiques du Parlement européen demande la mise en place d’un cadre légal au niveau européen sur les droits des robots.

Toutes les News
Derniers commentaires