mercredi 18 janvier 2017
 

Sharp investit dans la production d'écrans OEL grâce à Hon Hai

Sharp, pionnier japonais des afficheurs à cristaux liquides (LCD), a annoncé vendredi la mise en place d'une ligne pilote de production d'écrans organiques électroluminescents (OEL), une stratégie pour contrer les sud-coréens Samsung et LG, comme l'avait promis Hon Hai/Foxconn en le rachetant.

Le logo de Sharp dans une gare de Tokyo, le 29 juillet 2016 au Japon

Sharp a depuis des années effectué des recherches sur les OEL, mais cette fois, avec l'argent reçu du géant taïwanais, il veut entrer dans une phase plus concrète en investissant 57,4 milliards (510 millions d'euros) dans des équipements pour débuter à petite échelle la fabrication de ces écrans.

Les installations, réparties sur plusieurs sites au Japon, devraient entrer en service au printemps 2018.

"Nous pensons que la part de marché des OEL (ou OLED), écrans contrastés et fins, va augmenter pour les smartphones, tableaux de bord ou téléviseurs, au détriment des LCD qui requièrent pour leur part un rétroéclairage et des filtres couleurs", a justifié Sharp dans un communiqué.

La rumeur dit que l'américain Apple, dont Sharp est un des plus importants fournisseurs d'écrans, va passer aux OEL pour la prochaine génération d'iPhone, smartphones qui sont d'ailleurs assemblés par Hon Hai/Foxconn.

"Des nouveaux segments de marché vont en outre naître grâce aux latitudes de design qu'offrent ces écrans et de la possibilité de réaliser des OEL flexibles", a ajouté Sharp qui avait été le premier au monde à industrialiser les modèles LCD dans les années 1970.

L'annonce du rachat de Sharp par Hon Hai date du printemps, mais il a fallu plusieurs mois pour obtenir les approbations des autorités de la concurrence avant que la transaction n'ait lieu il y a seulement quelques semaines.

Le groupe taïwanais, mené par l'ambitieux homme d'affaires Terry Gou, est en train de faire pour Sharp ce qui a été défait ou ce qui n'a pas pu être réalisé faute de moyens tant la situation financière de la firme centenaire nippone était mauvaise.

Ainsi Sharp a-t-il aussi annoncé qu'il allait racheter un bâtiment à Osaka (ouest) qu'il avait pourtant vendu en mars au géant des télécoms NTT afin de renflouer ses caisses. Il a tenté également, en vain, de récupérer son ex-siège qu'il a cédé au groupe Nitori Holdings.

Des négociations seraient également en cours pour le rachat d'activités et usines à l'étranger qui ont été vendues lors des différentes phases de restructuration de ces dernières années.

Autrement dit, Hon Hai/Foxconn, qui vénère les techniques uniques de Sharp mais déplore une incapacité à les exploiter commercialement, reconstruit cette marque nippone, inversant une stratégie de réduction de voilure qui a échoué sur toute la ligne.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
/// Actuellement à la Une...
Les qualités de l’École 42 sont indéniables, celles des autres écoles du classement aussi. Pourtant, certains sont allés un peu vite en besogne en déclarant, palmarès à l’appui, qu’il s’agit de la meilleure école de code au monde.

La pépinière géante au cœur de Paris a reçu un soutien de poids : Facebook. Sheryl Sandberg a annoncé ce matin que le géant participerait à l’initiative en installant dans la halle un incubateur, destiné aux start-up spécialisées dans la data.

Vous pouvez d’ores et déjà savoir, à partir de vos revenus de l’année 2016, quel sera le montant de « la douloureuse » pour 2017…


Le géant du e-commerce s’est adressé à la FCC afin d’obtenir l’autorisation de tester des « dispositifs » sur différentes bandes de fréquences. Il semble qu’Amazon cherche désormais les fréquences les plus adaptées à son service de livraison par drones.

Directeur général de l'autorité de régulation des communications depuis 2013, Benoît Loutrel va rejoindre les rangs de la filiale française de Google en tant que directeur des affaires publiques.

Une journée très variée avec la rencontre d’entreprises de toutes tailles comme Nec ou Minio et une parenthèse chez Primary Data, une vieille connaissance de l’IT Press Tour.

L’adjointe au maire en charge de l’éducation à Bordeaux, Emmanuelle Cuny, évoque une attaque « sans précédent ». On ne connaît pas encore la nature exacte de celle-ci, qui ressemble toutefois à un ransomware. 

L’opérateur dévoile (enfin !) un nouveau modèle de box destiné à ses abonnés xDSL et FTTH. Le nouveau boîtier se veut compact, performant et unifie l’interface avec celle de l’application SFR TV. 

L’éditeur a présenté un navigateur conceptuel. Baptisé Neon, il propose une interface complètement repensée et intègre surtout des fonctions pratiques et intéressantes au quotidien. 

Un rapport adopté par la commission des affaires juridiques du Parlement européen demande la mise en place d’un cadre légal au niveau européen sur les droits des robots.

Toutes les News
Derniers commentaires