vendredi 20 janvier 2017
 

Yahoo! a été piraté par des "professionnels"

La cyberattaque sans précédent menée contre Yahoo! en 2014 et révélée la semaine passée a été menée par des pirates "professionnels" cherchant à tirer profit de l'intrusion dans les serveurs du géant internet, selon une analyse de chercheurs en sécurité informatique.

La cyberattaque contre Yahoo! a été menée par des pirates

Ce rapport publié mercredi par la société de sécurité InfoArmor, qui affirme avoir eu accès à certaines des données, arrive à des conclusions assez différentes de celles de Yahoo!, selon qui le piratage, de par son ampleur, était visiblement le fait d'une entité liée à un Etat.

InfoArmor estime cependant que les données dérobées ont effectivement été par la suite vendues à un groupe soutenu par un Etat.

"Yahoo! a été piraté en 2014 par un groupe de hackers professionnels visant à entrer dans les bases de données clients de différentes organisations ciblées", indique le rapport.

Les chercheurs précisent avoir trouvé trace pour la première fois de données volées à Yahoo! mises en ventes sur le "darkweb" (partie obscure de l'internet non référencée dans les moteurs de recherche classiques) en avril dernier.

Les analystes notent toutefois que beaucoup des données volées "ne sont pas légitimes" et comprennent des comptes non valides, effacés ou inexistants, mais les pirates ont essayé de gonfler leurs trouvailles pour dramatiser le piratage et tenter de monétiser leur vol.

Les hackers ont vendu les données à "une entité liée à un Etat qui était intéressée par l'acquisition d'une base de données exclusive", et "à des cybercriminels voulant utiliser les données pour des campagnes de spams contre des cibles globales".

Le piratage s'est produit en 2014 et a touché 500 millions de comptes d'utilisateurs à travers le monde, selon Yahoo! la semaine passée.

"Nous sommes encore plus perturbés par le fait que (...) l'entreprise n'a annoncé ce piratage que la semaine dernière", a souligné une lettre adressée à Yahoo! signée par six sénateurs américains.

La cyberattaque menée contre Yahoo! a plombé encore davantage un groupe déjà sur le déclin et pourrait bien affecter la vente de son coeur de métier au géant Verizon.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
/// Actuellement à la Une...
Le réseau social des professionnels s’offre, enfin, une nouvelle interface plus claire et intuitive.

Le programme sera lancé au printemps prochain et va faciliter les procédures d’installation d’entrepreneurs et d’investisseurs étrangers en France. 

La secrétaire d’Etat au Numérique et à l’Innovation Axelle Lemaire a lancé le plan France IA, trois mois avant la fin de son mandat. Le but est de mettre en place une stratégie cohérente pour valoriser au mieux le potentiel des acteurs français de la filière.

Lors des dernières étapes, nous avons rencontré des entreprises dont la notoriété est moindre mais les technologies sont des plus intéressantes. Rubrik, Open vStorage, Datos IO, retenez bien ces noms, ils vont certainement devenir connus dans les mois qui viennent.

L’agence de sécurité américaine a annoncé la mise en ligne de 930 000 documents déclassifiés. Le tout est d’ores et déjà disponible gratuitement sur leur site.

L’opérateur proposera à partir du 23 janvier une 4G Box. Elle sera disponible pour les 10 millions de foyers situés en zone peu denses et « qui souffrent d’un Internet trop lent ». 

DDN, Cohesity et Igneous ont en commun d’apporter un refrain différent dans le monde du stockage, loin des antiennes habituelles des constructeurs et éditeurs du secteur. Point avec ces 3 acteurs visités lors du dernier IT Press Tour.

L’Agence Nationale des Fréquences achève une expérimentation à Annecy dans laquelle elle supplée les antennes « macro » 2G-3G-4G avec des « petites antennes à faible puissance » en complément local. Ce schéma préfigure très probablement des réseaux mobiles de demain. 

Moins d’un an après sa nomination à la tête du Conseil National du Numérique (CNNum), Mounir Mahjoubi annonce qu’il démissionne pour rejoindre l’équipe « En Marche » d’Emmanuel Macron en tant que responsable de la campagne numérique. Il nous explique son choix. 

La gendarmerie a présenté ses outils numériques au cours d’une journée d’information. Le pôle de lutte contre la cybercriminalité n'est plus le seul à être entré dans la transition numérique. Les smartphones pour les contrôles routiers ont fait leur apparition. 

Toutes les News
Derniers commentaires