mardi 17 janvier 2017
 

Allemagne: une Tesla en pilotage automatique impliquée dans un accident

Une voiture électrique Tesla en mode pilotage automatique est entrée en collision avec un autocar dans le nord de l'Allemagne sans faire de blessés graves, a annoncé jeudi la police allemande.

Une voiture Tesla modèle S exposée à Shanghai le 17 mars 2015

"Un accident de circulation entre une voiture et un autocar a eu lieu mercredi" en début d'après-midi, près d'une aire d'autoroute située à 60 km à l'est de Hambourg, a indiqué la police dans un communiqué.

D'après les premiers éléments de l'enquête, un autocar danois avec à son bord 29 personnes venait de doubler un poids lourd et voulait se rabattre sur la file de droite, ce que n'a pas vu une voiture de marque Tesla venant de derrière.

La voiture, conduite par un homme de 50 ans, est entrée en collision avec l'autocar. Selon son conducteur, légèrement blessé, le pilotage automatique était activé et n'a pas fonctionné. Les passagers du car en sont sortis indemnes.

Le constructeur américain Tesla vient de dévoiler une amélioration de son système d'autopilotage, Autopilot, davantage basé sur l'utilisation de radars et capable de fonctionner à travers la pluie, le brouillard et la neige, alors qu'il est sous le feu des critiques après un accident mortel aux Etats-Unis.

En mai, un automobiliste âgé d'une quarantaine d'années avait été tué sur une route de Floride lors d'une collision avec un poids lourd que le système Autopilot de Tesla n'avait pas détecté en raison de la météo et de la luminosité. Cela avait constitué le premier accident mortel impliquant un système d'aide à la conduite.

Plus récemment, le père d'un automobiliste chinois tué dans un accident à bord d'une berline électrique Tesla a porté plainte contre le constructeur, pointant les manquements de son système de pilotage automatique.

Autopilot est un logiciel composé de capteurs, sonars, caméras et de technologies dernier cri permettant aux voitures Tesla d'effectuer seules certaines manœuvres comme freiner en cas de danger.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
/// Actuellement à la Une...
L’éditeur a présenté un navigateur conceptuel. Baptisé Neon, il propose une interface complètement repensée et intègre surtout des fonctions pratiques et intéressantes au quotidien. 

Un rapport adopté par la commission des affaires juridiques du Parlement européen demande la mise en place d’un cadre légal au niveau européen sur les droits des robots.

Airbnb, Abritel et autres sont visés par une plainte des professionnels de l’hôtellerie et de l’immobilier. Les parties civiles déplorent les inégalités entre ces nouveaux acteurs, moins tenus par les contraintes légales, et eux, souffrant de cette concurrence déséquilibrée.

WhatsApp chiffre de bout en bout les conversations, ce qui est très bien. Il se réserve cependant le droit de forcer la génération de nouvelles clés sans en avertir l’utilisateur, ce qui est moins bien. Faut-il parler de backdoor ? WhatsApp, soutenu par Open Whisper System, soutient qu’il s’agit d’un choix ergonomique, rendant le chiffrement transparent.

Le géant de Redmond a choisi une start-up canadienne spécialisée en deep learning pour sa première acquisition de l’année. Maluuba est spécialisée dans le traitement de requêtes en langage naturel.

La société israélienne spécialisée dans la sécurité et l’analyse forensic mobile a été victime d’un vol de données : 900 Go incluant des informations client, des bases de données ainsi que des informations techniques relatives à ses produits. 

Institution rattachée au premier ministre, France Stratégie propose deux alternatives à l’État dans sa gestion des innovations disruptives : permettre l’expérimentation dans un cadre réglementaire détaillé ou fixer un cadre général souple. 

A en croire le nouveau président des Etats-Unis, la sécurité informatique des institutions américaines est catastrophique. En témoignent les diverses attaques subies ces derniers mois. Donald Trump a donc commandé un rapport aux deux futurs patrons du renseignement américain et a fait de Rudy Giuliani, ancien maire de New York, son conseiller en cybersécurité.

La start-up d’origine française renforce sa solution de marketing mobile sur 2 axes : l’optimisation et les outils d’interaction. 

La société de service bordelaise approfondit son partenariat avec HPE et propose 2 nouvelles offres dans le Cloud sur SAP HANA et un IaaS (Infrastructure as a Service).

Toutes les News
Derniers commentaires