X

Le milliardaire Elon Musk promet un voyage "fun" sur Mars

Le milliardaire américain Elon Musk, fondateur de la société SpaceX, a présenté n plan "fun" pour installer sur Mars au cours du siècle une colonie humaine auto-suffisante.

Elon Musk a projeté une vidéo futuriste pour  présenter des projets dont un transport interplanétaire via des fusées, une base fabriquant du carburant sur Mars et un millier de vaisseaux en orbite, transportant chacun 100 personnes

A l'occasion du 67e Congrès international d'astronautique (IAC) à Guadalajara, à l'ouest du Mexique, M. Musk a projeté une vidéo futuriste où étaient présentés des projets toujours d'actualité malgré l'explosion d'un de ses lanceurs au début du mois : un transport interplanétaire via des fusées réutilisables, une base fabriquant du carburant sur Mars et un millier de vaisseaux en orbite, transportant chacun 100 personnes. 

Chaque vaisseau spatial sera équipé d'un restaurant, de cabines, de jeux adaptés à l'absence de gravité et de films. 

"Il faut que ça soit fun et excitant. Il ne faut pas que ça soit inconfortable et ennuyeux", a-t-il dit.

Le premier vol sera cher mais l'objectif est de "faire que cela soit abordable à presque tous ceux qui veulent y aller", en ramenant peu à peu le prix du ticket à 100.000 dollars, a annoncé Musk. 

Une puissante fusée sera également nécessaire pour envoyer dans l'espace des millions de tonnes de matériel et d'approvisionnement. 

Dans ce but, le milliardaire a indiqué que sa société travaillait à "une version élargie du Falcon 9", le vaisseau actuel de SpaceX, capable de se poser verticalement. 

La réduction des coûts sera aussi un facteur clé pour établir une colonie sur Mars, a ajouté Elon Musk devant une salle comble de plusieurs milliers de places.

"Vous ne pouvez pas créer une civilisation auto-suffisante sur Mars si le prix du ticket coûte 10 milliards de dollars par personne".

SpaceX projette toujours d'envoyer vers Mars sa capsule inhabitée Dragon en 2018, ce qui devrait ouvrir la voie à un vol habité en 2024, attendu sur la planète rouge l'année suivante.

Le 1er septembre, SpaceX a connu un nouvel incident de son lanceur Falcon 9 lors d'un essai au sol, quinze mois après une première explosion d'une de ses fusées au décollage, un sérieux revers pour la société californienne du milliardaire visionnaire.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Offres d'emploi
RSS
12345678910Last

Lancez votre recherche sur notre rubrique Emploi avec notre partenaire