lundi 16 janvier 2017
 

Un assureur-santé américain va fournir des Apple Watch à ses clients

L'assureur-santé américain Aetna va fournir des montres connectées Apple Watch gratuitement ou à prix réduit à ses salariés et à certains de ses clients afin de les encourager à vivre plus sainement, a-t-il annoncé mardi dans un communiqué.

L'assureur-santé américain Aetna va fournir des Apple Watch à  ses clients afin de les encourager à vivre plus sainement

A partir de cet automne, Aetna va proposer des montres connectées d'Apple à "une sélection de larges employeurs et de clients individuels", et il affirme dans son communiqué qu'il sera "le premier assureur-santé majeur aux Etats-Unis" à prendre à sa charge une portion importante du prix de l'appareil.

Le groupe dit aussi vouloir fournir la montre gratuitement à ses près de 50.000 salariés "afin de les encourager à avoir des vies plus productives et saines".

Parallèlement, le groupe dit vouloir développer en collaboration avec Apple des applications pour les appareils mobiles de la marque (l'Apple Watch mais aussi l'iPhone et la tablette iPad), pour par exemple rappeler aux gens de prendre leurs médicaments ou leur permettre de payer leurs factures médicales par l'intermédiaire du service de paiement mobile Apple Pay. 

"Ce n'est que le début -- nous sommes impatients d'utiliser ces outils pour améliorer la santé et aider les gens à avoir des journées plus saines", a commenté le PDG d'Aetna, Mark Bertolini, cité dans le communiqué.

Certains analystes évoquent depuis longtemps l'intérêt potentiel pour les assureurs des accessoires vestimentaires connectés, utilisés de manière croissante par les consommateurs pour surveiller leur activité physique, les calories qu'ils dépensent, la qualité de leur sommeil, ou encore leur rythme cardiaque. Ils font valoir que les assureurs pourraient par exemple récompenser par des incitations financières leurs clients menant une vie saine, et donc moins susceptibles d'avoir des problèmes de santé.

Aetna a déjà depuis plusieurs années un système prévoyant de rembourser tout ou partie des frais de ses clients qui s'inscrivent à un club de gym ou à des services censés les aider à mieux se nourrir ou à perdre du poids.

Le partenariat avec Aetna pourrait aussi donner un coup de pouce aux ventes de l'Apple Watch: la marque à la pomme ne fournit pas ses chiffres de vente, mais le cabinet de recherche IDC a estimé que 1,6 million d'unités avaient été écoulées au deuxième trimestre, un niveau en chute de 55% sur un an.

Le partenariat avec Aetna s'inscrit aussi dans le cadre d'efforts d'Apple pour renforcer l'usage de ses appareils en entreprise, après déjà des accords de coopération avec IBM, Cisco ou SAP.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
/// Actuellement à la Une...
L’éditeur a présenté un navigateur conceptuel. Baptisé Neon, il propose une interface complètement repensée et intègre surtout des fonctions pratiques et intéressantes au quotidien. 

Un rapport adopté par la commission des affaires juridiques du Parlement européen demande la mise en place d’un cadre légal au niveau européen sur les droits des robots.

Airbnb, Abritel et autres sont visés par une plainte des professionnels de l’hôtellerie et de l’immobilier. Les parties civiles déplorent les inégalités entre ces nouveaux acteurs, moins tenus par les contraintes légales, et eux, souffrant de cette concurrence déséquilibrée.

WhatsApp chiffre de bout en bout les conversations, ce qui est très bien. Il se réserve cependant le droit de forcer la génération de nouvelles clés sans en avertir l’utilisateur, ce qui est moins bien. Faut-il parler de backdoor ? WhatsApp, soutenu par Open Whisper System, soutient qu’il s’agit d’un choix ergonomique, rendant le chiffrement transparent.

Le géant de Redmond a choisi une start-up canadienne spécialisée en deep learning pour sa première acquisition de l’année. Maluuba est spécialisée dans le traitement de requêtes en langage naturel.

La société israélienne spécialisée dans la sécurité et l’analyse forensic mobile a été victime d’un vol de données : 900 Go incluant des informations client, des bases de données ainsi que des informations techniques relatives à ses produits. 

Institution rattachée au premier ministre, France Stratégie propose deux alternatives à l’État dans sa gestion des innovations disruptives : permettre l’expérimentation dans un cadre réglementaire détaillé ou fixer un cadre général souple. 

A en croire le nouveau président des Etats-Unis, la sécurité informatique des institutions américaines est catastrophique. En témoignent les diverses attaques subies ces derniers mois. Donald Trump a donc commandé un rapport aux deux futurs patrons du renseignement américain et a fait de Rudy Giuliani, ancien maire de New York, son conseiller en cybersécurité.

La start-up d’origine française renforce sa solution de marketing mobile sur 2 axes : l’optimisation et les outils d’interaction. 

La société de service bordelaise approfondit son partenariat avec HPE et propose 2 nouvelles offres dans le Cloud sur SAP HANA et un IaaS (Infrastructure as a Service).

Toutes les News
Derniers commentaires