mardi 17 janvier 2017
 

Une start-up de Singapour rachète 49% du magazine Rolling Stone

BrandLab Technologies, une start-up de Singapour fondée par le fils du milliardaire singapourien Kuok Khoon Hong et dédiée à la musique, a racheté 49% du capital du magazine emblématique Rolling Stone pour le développer sur de nouveaux marchés, ont indiqué les deux entités.

Le dernier numéro du magazine Rolling Stone, dans une boutique de Singapour, le 26 septembre 2016

Le rachat de cette participation à l'éditeur américain Wenner Media, pour un montant non communiqué, a pour objectif de créer une grande entreprise d'organisation de concerts et d'événements, ont précisé BrandLab et Rolling Stone dans un communiqué publié dimanche soir.

Rolling Stone International, une nouvelle filiale appelée à être dirigée par Kuok Meng Ru, 28 ans, va organiser des concerts, développer le marchandisage et les services d'accueil, a rapporté l'agence financière Bloomberg.

La nouvelle filiale entend "capitaliser sur la réputation et la reconnaissance mondiale de la marque" Rolling Stone, selon le communiqué.

"Au fil des années, l'impact de Rolling Stone sur la culture a été incommensurable, et je suis très honoré de rejoindre cette équipe pour la prochaine étape de son voyage", a déclaré Kuok, fils du magnat de l'huile de palme Kuok Khoon Hong et petit-neveu de Robert Kuok, l'homme le plus riche de Malaisie.

Rolling Stone, fondé en 1967 par Jann S. Wenner et Ralph Gleason avec un prêt de 7.500 dollars de leurs amis et famille, est devenu une icône de la presse américaine, à la faveur de portraits et récits consacrés à des stars de la musique et de la politique.

BrandLab Technologies possède un portefeuille incluant une plateforme informatique à accès permanent, un réseau social pour musiciens, un site internet de composition de musique et le plus grand distributeur d'équipements audio en Asie du Sud-Est.

"Nous sommes ravis d'avoir trouvé un partenaire extraordinaire pour Rolling Stone, dans la mesure où nous nous concentrons sur le développement mondial de la marque", a déclaré Gus Werner, dirigeant du département numérique de Wenner Media.

"Nous voyons une énorme opportunité de diversifier la marque sur de nouveaux marchés et dans de nouveaux domaines d'activités", a-t-il ajouté.

Basée à New York, Wenner Media possède et publie douze éditions internationales de Rolling Stone.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
/// Actuellement à la Une...
L’éditeur a présenté un navigateur conceptuel. Baptisé Neon, il propose une interface complètement repensée et intègre surtout des fonctions pratiques et intéressantes au quotidien. 

Un rapport adopté par la commission des affaires juridiques du Parlement européen demande la mise en place d’un cadre légal au niveau européen sur les droits des robots.

Airbnb, Abritel et autres sont visés par une plainte des professionnels de l’hôtellerie et de l’immobilier. Les parties civiles déplorent les inégalités entre ces nouveaux acteurs, moins tenus par les contraintes légales, et eux, souffrant de cette concurrence déséquilibrée.

WhatsApp chiffre de bout en bout les conversations, ce qui est très bien. Il se réserve cependant le droit de forcer la génération de nouvelles clés sans en avertir l’utilisateur, ce qui est moins bien. Faut-il parler de backdoor ? WhatsApp, soutenu par Open Whisper System, soutient qu’il s’agit d’un choix ergonomique, rendant le chiffrement transparent.

Le géant de Redmond a choisi une start-up canadienne spécialisée en deep learning pour sa première acquisition de l’année. Maluuba est spécialisée dans le traitement de requêtes en langage naturel.

La société israélienne spécialisée dans la sécurité et l’analyse forensic mobile a été victime d’un vol de données : 900 Go incluant des informations client, des bases de données ainsi que des informations techniques relatives à ses produits. 

Institution rattachée au premier ministre, France Stratégie propose deux alternatives à l’État dans sa gestion des innovations disruptives : permettre l’expérimentation dans un cadre réglementaire détaillé ou fixer un cadre général souple. 

A en croire le nouveau président des Etats-Unis, la sécurité informatique des institutions américaines est catastrophique. En témoignent les diverses attaques subies ces derniers mois. Donald Trump a donc commandé un rapport aux deux futurs patrons du renseignement américain et a fait de Rudy Giuliani, ancien maire de New York, son conseiller en cybersécurité.

La start-up d’origine française renforce sa solution de marketing mobile sur 2 axes : l’optimisation et les outils d’interaction. 

La société de service bordelaise approfondit son partenariat avec HPE et propose 2 nouvelles offres dans le Cloud sur SAP HANA et un IaaS (Infrastructure as a Service).

Toutes les News
Derniers commentaires