dimanche 11 décembre 2016
 

Les grands piratages de données individuelles dans le monde

La cyberattaque sur Yahoo!, qui a affecté 500 millions de comptes utilisateurs, constitue l'un des plus gros piratages de données individuelles jamais révélés, après quelques spectaculaire précédents ces dernières années.

Le groupe internet Yahoo! a annoncé que 500 millions de comptes de ses utilisateurs ont été piratés par une entité probablement liée à un Etat, lors d'une attaque ayant eu lieu

- Plus d'un milliard de mots de passe -

La firme de sécurité informatique Hold Security affirme en août 2014 que des pirates russes se sont emparés de 1,2 milliard de mots de passe sur 420.000 sites internet dans le monde, des plus grandes enseignes à la plus petite page personnelle. 

Hold Security surnomme le groupe de hackers "CyberVor", qui aurait ainsi eu potentiellement accès à 500 millions de comptes e-mail.

- Panique à bord en Corée du Sud -

En janvier 2014, plus de deux millions de Sud-coréens annulent leurs moyens de paiement électroniques, par peur de voir leur compte bancaire "siphonné", après la révélation du vol des données de 20 millions de cartes de crédit sur plusieurs années. 

Un employé d'une société d'étude de solvabilité, le Korea Credit Bureau (KCB), volait les informations personnelles de clients d'entreprises émettrices de carte de crédit lorsqu'il travaillait pour elles comme consultant et vendait ensuite ces données à des sociétés de marketing téléphonique.

- Target pris pour cible -

La chaîne de distribution américaine Target est victime d'une attaque informatique de grande ampleur en décembre 2013 qui affecte 110 millions de clients, 70 millions ayant pu se faire voler des données personnelles (noms, les adresses postales, les numéros de téléphones et les adresses e-mail), et 40 millions des coordonnées de comptes bancaires et de cartes de crédit.

- Le plus chaud -

En août 2015, le groupe de pirates informatique "The Impact Team" publie 30 gigaoctets de données utilisateurs du site de rencontre adultères Ashley Madison, contenant les noms, courriels, voire même les préférences sexuelles d'utilisateurs.

Les révélations tournent au tragique avec le suicide d'inscrits aux Etats-Unis et au Canada, poussant le patron du site à quitter ses fonctions. Ashley Madison était déjà en difficulté avant le piratage pour publicité mensongère: le site proposait d'effacer les données utilisateurs moyennant 19 dollars, une promesse non tenue.

- Le ver dans la pomme -

Des chercheurs en sécurité informatique découvrent en septembre 2015 une famille de virus baptisée "KeyRaider" qui s'attaque aux iPhones et iPad, et avait déjà réussi à l'époque à pirater plus de 225.000 comptes Apple valides.

Le virus intercepte les communications de l'appareil infecté avec la boutique de musique iTunes, et dérobe les informations d'achat. Les utilisateurs de 18 pays sont touchés, dont les Etats-Unis, la Chine, la France, le Royaume-Uni, le Japon...

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
/// Actuellement à la Une...
L’opérateur historique pourrait envisager une acquisition du groupe Canal+ pour se renforcer sur les contenus et accélérer la fameuse convergence. 
La branche « Identity Management » de 3M tombe dans l’escarcelle de Gemalto pour 850 millions de dollars. 
A l’occasion d’une semaine consacrée à la formation en informatique, 17 femmes travaillant pour Microsoft Research livrent leurs prévisions pour l’année prochaine et pour 2027.
Le géant de l’e-commerce vient une fois encore de se mettre à dos les géants de la grande distribution. Mieux que la livraison dans l’heure, le magasin physique, celui où l’on va faire ses courses pour la semaine. Mais à la différence de nos enseignes classiques, Amazon Go a remplacé les caisses et les caissiers par des capteurs et de l’intelligence artificielle.
Taillée pour l’Internet des Objets, cette nouvelle mouture du Bluetooth améliore donc la vitesse ou, la portée et les données. Parallèlement, le SIG évoque aussi le Bluetooth Mesh. 
La mystérieuse start-up serait très loin de la sortie de son produit révolutionnaire. L’entreprise aurait largement surévalué les capacités de son appareil de réalité virtuelle et/ou augmentée. En l’état actuel, il serait moins abouti qu’HoloLens de Microsoft, lequel est disponible depuis quelques semaines.
Le Canadien lance une plateforme de sécurité qui vise à sécuriser l’entreprise depuis son SI central jusqu’à tous les terminaux quels qu’ils soient, des mobiles aux objets connectés. Cela passe par l’intégration complète de toutes les entreprises rachetées récemment. 
La jeune pousse et le service de stockage viennent d’annoncer une intégration plus poussée de leurs services. Bot, permissions, prévisualisation… plusieurs fonctionnalités de Drive pourront désormais être gérées depuis Slack.
Dans la catégorie des objets connectés vous n'aurez que l'embarras du choix. Semelles intelligentes (et chauffantes) pour l'hiver ? Concierge 2.0 ? A vous de choisir...
Microsoft planche sur une version de Windows 10 compatible avec les puces ARM de Qualcomm et capable d’exécuter des applications Win32. En parallèle, il travaille avec Intel à définir les spécifications des PC du futur, avec en ligne de mire les assistants virtuels domestiques, un marché en pleine croissance.
Derniers commentaires