dimanche 11 décembre 2016
 

Google offre à Montélimar une statue de son android "Nougat"

Une statue de Bugdroid, emblème du groupe américain Google, a été inaugurée mercredi à Montélimar (Drôme), pour célébrer la nouvelle version du son système d'exploitation, l'Android 7.0 "Nougat". 

Une statue de Bugdroid, symbole du système d'exploitation de Google, est dévoilée à Montélimar, le 21 septembre 2016, pour célébrer le lancement d'Android 7.0

Chaque version d'Android - le "moteur" qui permet aux ordinateurs et téléphones portables de fonctionner - porte un nom de confiserie, choisi par les internautes.

Depuis le 30 juin, la version 7.0 du système d'exploitation du groupe américain porte le nom de "Nougat", une spécialité au miel et aux amandes dont Montélimar est la capitale mondiale. 

Le robot de plastique vert, de 1,98 mètre de haut pour 110 kilogrammes, étreignant une barre de nougat, a été installé sur le parvis de la mairie de Montélimar.

Le choix du nom de "Nougat" n'avait pas échappé au député-maire de Montélimar, Franck Reynier (UDI), qui avait décidé d'écrire au PDG du géant américain accompagnant, bien sûr, sa missive d'une boîte de nougats. Après des discussions tout l'été, Google France a donc décider d'offrir à Montélimar un "Bugdroid", la même statue que celle installée à Mountain View, siège de la multinationale.  

"Il y avait jusqu'alors deux vecteurs de promotion pour le nougat: D'abord, Emile Loubet, le président de la République (un ancien maire de la ville), qui en distribuait lors de ses déplacements officiels. Puis, les bouchons et la route des vacances... Aujourd'hui, il y aura également Google", a lancé Franck Reynier devant quelque 2.000 personnes. 

"Nous marions la tradition et l'innovation, dans un contexte où l'économie numérique est de plus en plus présente. Nous allons également nous adresser à une population plus connectée", a-t-il ajouté.

L'élu espère également nouer des partenariats avec Google pour accroître le dynamisme économique du territoire. 

Des coaches Google ont d'ailleurs rencontré cette semaine des commerçants de Montélimar afin de les sensibiliser au numérique.

Et Google ne s'arrêtera pas là puisqu'il a passé une commande auprès des nougatiers de Montélimar afin d'en offrir lors d'autres événements Google dans le monde. "La société Nougat Chabert et Guillot a notamment produit pour Google 4.500 nougats en forme d'Android", poursuit-on à la mairie.

Quant à la directrice des relations institutionnelles de Google France, Élisabeth Bargès, elle a été intronisée chevalier de la confrérie du nougat. De nombreuses animations sont aussi proposées tout au long de la journée au grand public.

L'éclair ou le petit four s'étaient déjà illustrés dans des versions précédentes d'Android, aux côtés des plus américains donuts, cupcakes et autres marshmallows...

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
/// Actuellement à la Une...
L’opérateur historique pourrait envisager une acquisition du groupe Canal+ pour se renforcer sur les contenus et accélérer la fameuse convergence. 
La branche « Identity Management » de 3M tombe dans l’escarcelle de Gemalto pour 850 millions de dollars. 
A l’occasion d’une semaine consacrée à la formation en informatique, 17 femmes travaillant pour Microsoft Research livrent leurs prévisions pour l’année prochaine et pour 2027.
Le géant de l’e-commerce vient une fois encore de se mettre à dos les géants de la grande distribution. Mieux que la livraison dans l’heure, le magasin physique, celui où l’on va faire ses courses pour la semaine. Mais à la différence de nos enseignes classiques, Amazon Go a remplacé les caisses et les caissiers par des capteurs et de l’intelligence artificielle.
Taillée pour l’Internet des Objets, cette nouvelle mouture du Bluetooth améliore donc la vitesse ou, la portée et les données. Parallèlement, le SIG évoque aussi le Bluetooth Mesh. 
La mystérieuse start-up serait très loin de la sortie de son produit révolutionnaire. L’entreprise aurait largement surévalué les capacités de son appareil de réalité virtuelle et/ou augmentée. En l’état actuel, il serait moins abouti qu’HoloLens de Microsoft, lequel est disponible depuis quelques semaines.
Le Canadien lance une plateforme de sécurité qui vise à sécuriser l’entreprise depuis son SI central jusqu’à tous les terminaux quels qu’ils soient, des mobiles aux objets connectés. Cela passe par l’intégration complète de toutes les entreprises rachetées récemment. 
La jeune pousse et le service de stockage viennent d’annoncer une intégration plus poussée de leurs services. Bot, permissions, prévisualisation… plusieurs fonctionnalités de Drive pourront désormais être gérées depuis Slack.
Dans la catégorie des objets connectés vous n'aurez que l'embarras du choix. Semelles intelligentes (et chauffantes) pour l'hiver ? Concierge 2.0 ? A vous de choisir...
Microsoft planche sur une version de Windows 10 compatible avec les puces ARM de Qualcomm et capable d’exécuter des applications Win32. En parallèle, il travaille avec Intel à définir les spécifications des PC du futur, avec en ligne de mire les assistants virtuels domestiques, un marché en pleine croissance.
Derniers commentaires