dimanche 11 décembre 2016
 

Le groupe de médias en ligne Melty mise beaucoup sur Snapchat

Melty, le groupe de médias en ligne pour les 12-30 ans, espère beaucoup de son lancement la semaine dernière sur le réseau social Snapchat, où ses pages ont déjà été consultées par "des centaines de milliers" d'internautes, s'est félicité lundi son président Alexandre Malsch. 

Le fondateur et PDG de Meltygroup Alexandre Malsch affirme lors d'une conférence de presse le 19 septembre 2016, à Paris espérer beaucoup du lancement du groupe sur le réseau Snapchat

Après douze mois de stagnation, Melty s'est redressé depuis un an: le groupe a enregistré une nette hausse du nombre de ses visites, avec 16 millions en août 2016 contre 10,7 millions en août 2015 (+54%), se hissant au 26e rang des sites médias français, selon les chiffres de l'ACPM.

Pour son arrivée sur Snapchat, Melty a mis en place une équipe de six personnes (sur près de 100 collaborateurs) qui fabriquent chaque jour une édition spéciale pour la rubrique Discover. L'objectif est de toucher une fraction des 8 millions d'utilisateurs quotidiens du réseau.

Snapshat a sélectionné seulement 8 médias pour lancer cette rubrique en langue française, qui propose chaque jour aux lecteurs une édition spéciale, avec un écran publicitaire toutes les trois pages. 

Melty a obtenu le concours de sponsors comme Sephora ou Société Générale et ses espaces publicitaires sur Snapchat sont quasiment pleins pour les semaines à venir, a indiqué le groupe. 

Melty par ailleurs annoncé lundi une réorganisation, avec trois pôles :  un pôle médias avec ses sites thématiques (melty.fr, meltyFashion, meltyStyle, mcm.fr, virginradio.fr, fan2.fr, Topito, Tyramisu), un pôle "Entertainement" qui comprend des spectacles vivants (les Melty Future Awards, les tournées de youtubeurs partenaires), les tournois de e-sport et la production de webséries, secteur qui représente 15% de son chiffre d'affaires, et un pôle dédié au contenu pour les marques et l'exploitation des datas.

Sans divulguer son chiffre d'affaires ni ses résultats, le groupe revendique plus de 6 millions de visiteurs unique par mois et prévoit 160 millions de vidéos vues en 2016 contre seulement 45.000 en 2014.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
/// Actuellement à la Une...
L’opérateur historique pourrait envisager une acquisition du groupe Canal+ pour se renforcer sur les contenus et accélérer la fameuse convergence. 
La branche « Identity Management » de 3M tombe dans l’escarcelle de Gemalto pour 850 millions de dollars. 
A l’occasion d’une semaine consacrée à la formation en informatique, 17 femmes travaillant pour Microsoft Research livrent leurs prévisions pour l’année prochaine et pour 2027.
Le géant de l’e-commerce vient une fois encore de se mettre à dos les géants de la grande distribution. Mieux que la livraison dans l’heure, le magasin physique, celui où l’on va faire ses courses pour la semaine. Mais à la différence de nos enseignes classiques, Amazon Go a remplacé les caisses et les caissiers par des capteurs et de l’intelligence artificielle.
Taillée pour l’Internet des Objets, cette nouvelle mouture du Bluetooth améliore donc la vitesse ou, la portée et les données. Parallèlement, le SIG évoque aussi le Bluetooth Mesh. 
La mystérieuse start-up serait très loin de la sortie de son produit révolutionnaire. L’entreprise aurait largement surévalué les capacités de son appareil de réalité virtuelle et/ou augmentée. En l’état actuel, il serait moins abouti qu’HoloLens de Microsoft, lequel est disponible depuis quelques semaines.
Le Canadien lance une plateforme de sécurité qui vise à sécuriser l’entreprise depuis son SI central jusqu’à tous les terminaux quels qu’ils soient, des mobiles aux objets connectés. Cela passe par l’intégration complète de toutes les entreprises rachetées récemment. 
La jeune pousse et le service de stockage viennent d’annoncer une intégration plus poussée de leurs services. Bot, permissions, prévisualisation… plusieurs fonctionnalités de Drive pourront désormais être gérées depuis Slack.
Dans la catégorie des objets connectés vous n'aurez que l'embarras du choix. Semelles intelligentes (et chauffantes) pour l'hiver ? Concierge 2.0 ? A vous de choisir...
Microsoft planche sur une version de Windows 10 compatible avec les puces ARM de Qualcomm et capable d’exécuter des applications Win32. En parallèle, il travaille avec Intel à définir les spécifications des PC du futur, avec en ligne de mire les assistants virtuels domestiques, un marché en pleine croissance.
Derniers commentaires