samedi 21 janvier 2017
 

Apple: l'UE n'a pas de "parti pris" anti-américain (commissaire)

La Commission européenne n'a pas cédé à un "parti pris" anti-américain en imposant un redressement de 13 milliards d'euros à Apple en Irlande, a affirmé lundi la commissaire à la Concurrence Margrethe Vestager.

La commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager, en visite à Washington le 19 septembre, affirme que l'Union européenne n'a pas cédé à un  parti pris anti-américain en imposant Apple. La preuve elle utilise son iPhone pour une photo

"Si vous regardez nos pratiques, vous ne pourrez pas trouver de parti pris anti-américain", a affirmé Mme Vestager à Washington où elle va notamment rencontrer le secrétaire américain au Trésor Jack Lew.

Prise fin août, la décision européenne de contraindre Apple à rembourser à l'Irlande 13 milliards pour des avantages fiscaux jugés indus a provoqué une tempête politique aux Etats-Unis où les autorités accusent l'UE de cibler en priorité les multinationales américaines.

La commissaire européenne a reconnu la nécessité d'un "dialogue" avec Washington pour expliquer sa décision, mais a assuré qu'aucun chiffre ne permettait de soutenir la thèse "d'un quelconque biais" anti-américain. 

Sur quelque 150 décisions rendues par la Commission depuis 2000 pour des aides illégales d'Etat, seules "2%" concernent des entreprises américaines, a affirmé Mme Vestager lors d'une conférence de presse.

L'ouverture lundi d'une enquête européenne visant le groupe français Engie (ex-GDF Suez) pour des aides fiscales reçues du Luxembourg fournit, selon elle, une nouvelle démonstration de la neutralité de la Commission.

"C'est une nouvelle illustration du fait que nous n'avons pas de parti pris fondé sur la nationalité" des entreprises, a déclaré Mme Vestager qui a fièrement exhibé son iPhone, fabriqué par Apple, pour montrer son attachement aux produits américains.

La commissaire a par ailleurs rejeté l'idée que la pénalité de 14 milliards de dollars qui menace la banque allemande Deutsche Bank aux Etats-Unis pour la crise des "subprime" serait une forme de représailles à la décision sur Apple.

"Je suis absolument persuadée que la décision sur Deutsche Bank est fondée sur les faits et sur la législation américaine", a-t-elle affirmé.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
/// Actuellement à la Une...
Le réseau social des professionnels s’offre, enfin, une nouvelle interface plus claire et intuitive.

Le programme sera lancé au printemps prochain et va faciliter les procédures d’installation d’entrepreneurs et d’investisseurs étrangers en France. 

La secrétaire d’Etat au Numérique et à l’Innovation Axelle Lemaire a lancé le plan France IA, trois mois avant la fin de son mandat. Le but est de mettre en place une stratégie cohérente pour valoriser au mieux le potentiel des acteurs français de la filière.

Lors des dernières étapes, nous avons rencontré des entreprises dont la notoriété est moindre mais les technologies sont des plus intéressantes. Rubrik, Open vStorage, Datos IO, retenez bien ces noms, ils vont certainement devenir connus dans les mois qui viennent.

L’agence de sécurité américaine a annoncé la mise en ligne de 930 000 documents déclassifiés. Le tout est d’ores et déjà disponible gratuitement sur leur site.

L’opérateur proposera à partir du 23 janvier une 4G Box. Elle sera disponible pour les 10 millions de foyers situés en zone peu denses et « qui souffrent d’un Internet trop lent ». 

DDN, Cohesity et Igneous ont en commun d’apporter un refrain différent dans le monde du stockage, loin des antiennes habituelles des constructeurs et éditeurs du secteur. Point avec ces 3 acteurs visités lors du dernier IT Press Tour.

L’Agence Nationale des Fréquences achève une expérimentation à Annecy dans laquelle elle supplée les antennes « macro » 2G-3G-4G avec des « petites antennes à faible puissance » en complément local. Ce schéma préfigure très probablement des réseaux mobiles de demain. 

Moins d’un an après sa nomination à la tête du Conseil National du Numérique (CNNum), Mounir Mahjoubi annonce qu’il démissionne pour rejoindre l’équipe « En Marche » d’Emmanuel Macron en tant que responsable de la campagne numérique. Il nous explique son choix. 

La gendarmerie a présenté ses outils numériques au cours d’une journée d’information. Le pôle de lutte contre la cybercriminalité n'est plus le seul à être entré dans la transition numérique. Les smartphones pour les contrôles routiers ont fait leur apparition. 

Toutes les News
Derniers commentaires