dimanche 11 décembre 2016
 

Airbus inaugure son incubateur des "leaders de demain"

L'avionneur européen Airbus a inauguré lundi près de son QG à Blagnac (Haute-Garonne), sa sixième "Leadership University" dans le monde, une école d'entreprise destinée à "former les leaders de demain".

Une vue de l'usine Airbus A380 à Blagnac, près de Toulouse, le 19 septembre 2016. Tom Enders a inauguré officiellement la plus importante université d'entreprise du groupe, qui a ouvert ses portes début septembre

"Ce n'est pas un centre de formation traditionnel. C'est la démonstration tangible que nous nous préparons à l'avenir", a lancé le patron d'Airbus Group, Tom Enders, en inaugurant officiellement la plus importante université d'entreprise du groupe dans le monde, qui a ouvert ses portes début septembre. "C'est un outil formidable", a ajouté le PDG allemand.

A l'instar des nombreuses entreprises, comme L'Oréal par exemple, qui ont fondé leur propre université destinée à former leurs employés et non le grand public, Airbus a investi 36 millions d'euros dans ses six "Leadership Universities": à Marignane, près de son usine d'hélicoptères non loin de Marseille, mais aussi Madrid, Munich, Hambourg et Pékin. 

"De prochains projets sont en préparation aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Asie du Sud-Est et en Amérique Latine", a précisé Kerry-Ann Stein-Goujon, directrice de la Leadership University de Blagnac.

Sur un site de 4,5 hectares, et 13.000 m2 de bâtiment, le campus se veut une "plateforme de développement individuel" pour les salariés d'Airbus, où ils peuvent apprendre "la méthodologie d'engagement de l'équipe", "la gestion de conflits", ou tout simplement venir participer à une conférence et "échanger", explique la responsable.

Sur l'ensemble des six universités, "plus de 20.000" d'entre eux ont suivi des formations, allant d'une heure à plusieurs jours, dans un environnement à l'image des espaces Google: "fitness room", "lounge bar", "sky bar" (avec baby foot), potager, terrains de beach-volley et de foot... Tout est fait pour créer un environnement "convivial" dans la droite ligne du concept de "l'entreprise libérée", selon Mme Stein-Goujon.

Le bâtiment d'apparence austère à l'extérieur, à deux pas du siège mondial du groupe, s'ouvre ainsi sur une immense cour centrale, où, parmi les salons de jardin, coule une rivière abritant grenouilles et libellules. "On a même des refuges pour les oiseaux et les chauves-souris", s'enorgueillit Mme Stein-Goujon.

"Nous aussi, on le vaut bien", lance Thierry Baril, directeur des ressources humaines du groupe, quand on l'interroge sur l'exemple de l'université d'entreprise de L'Oréal, un des modèles dans le domaine.

L'université est "ouverte à tous les salariés", assure-t-il: cadres, chefs d'atelier, chefs d'équipe, ou tout simplement leaders en devenir.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
/// Actuellement à la Une...
L’opérateur historique pourrait envisager une acquisition du groupe Canal+ pour se renforcer sur les contenus et accélérer la fameuse convergence. 
La branche « Identity Management » de 3M tombe dans l’escarcelle de Gemalto pour 850 millions de dollars. 
A l’occasion d’une semaine consacrée à la formation en informatique, 17 femmes travaillant pour Microsoft Research livrent leurs prévisions pour l’année prochaine et pour 2027.
Le géant de l’e-commerce vient une fois encore de se mettre à dos les géants de la grande distribution. Mieux que la livraison dans l’heure, le magasin physique, celui où l’on va faire ses courses pour la semaine. Mais à la différence de nos enseignes classiques, Amazon Go a remplacé les caisses et les caissiers par des capteurs et de l’intelligence artificielle.
Taillée pour l’Internet des Objets, cette nouvelle mouture du Bluetooth améliore donc la vitesse ou, la portée et les données. Parallèlement, le SIG évoque aussi le Bluetooth Mesh. 
La mystérieuse start-up serait très loin de la sortie de son produit révolutionnaire. L’entreprise aurait largement surévalué les capacités de son appareil de réalité virtuelle et/ou augmentée. En l’état actuel, il serait moins abouti qu’HoloLens de Microsoft, lequel est disponible depuis quelques semaines.
Le Canadien lance une plateforme de sécurité qui vise à sécuriser l’entreprise depuis son SI central jusqu’à tous les terminaux quels qu’ils soient, des mobiles aux objets connectés. Cela passe par l’intégration complète de toutes les entreprises rachetées récemment. 
La jeune pousse et le service de stockage viennent d’annoncer une intégration plus poussée de leurs services. Bot, permissions, prévisualisation… plusieurs fonctionnalités de Drive pourront désormais être gérées depuis Slack.
Dans la catégorie des objets connectés vous n'aurez que l'embarras du choix. Semelles intelligentes (et chauffantes) pour l'hiver ? Concierge 2.0 ? A vous de choisir...
Microsoft planche sur une version de Windows 10 compatible avec les puces ARM de Qualcomm et capable d’exécuter des applications Win32. En parallèle, il travaille avec Intel à définir les spécifications des PC du futur, avec en ligne de mire les assistants virtuels domestiques, un marché en pleine croissance.
Derniers commentaires