dimanche 11 décembre 2016
 

#Hello2017: la plateforme qui veut réconcilier les jeunes et la politique

Réconcilier les jeunes et la politique grâce à des vidéos ludiques et un comparateur de programmes: la plateforme citoyenne Voxe a lancé lundi, en association avec deux autres structures, le collectif #Hello2017.

Réconcilier les jeunes et la politique grâce à des vidéos ludiques et un comparateur de programmes: la plateforme citoyenne Voxe a lancé lundi, en association avec deux autres structures, le collectif #Hello2017

Composée de trois structures distinctes: "Voxe.org", "Kawaa" et "Curious", la plateforme a un objectif : donner aux 18-35 ans, une catégorie qui élection après élection boude particulièrement les urnes, toutes les informations nécessaires pour pouvoir s'informer sur les scrutins à venir.

"Ce que nous voulons, c'est donner envie aux jeunes de se réapproprier la campagne à venir, la rendre plus lisible. (...) L'idée, c'est vraiment de leur donner les clés pour qu'ils ne soient plus spectateurs mais acteurs", explique à l'AFP Léonor de Roquefeuil, co-fondatrice de Voxe.org.

Emmenée par Voxe.org, #Hello2017 s'appuie sur un constat: les jeunes, "peu politisés", font massivement confiance à internet pour s'informer. "Ils sont 80% à faire confiance au web pour s'informer et 92% à être inscrits sur un réseau social", argumente-t-elle.

L'idée n'est pourtant pas nouvelle: en 2007, le comparateur votons.info voit le jour et devient immédiatement un succès. En 2012, Voxe.org lance également son comparateur de programmes, aujourd'hui utilisé dans 16 pays. Mais cette fois, avec #Hello2017, ils entendent aller plus loin.

Ainsi une fois sur la plateforme, l'internaute a le choix entre quatre onglets: "s'informer", "comparer", "interpeller" et "se rencontrer".

Le premier offre des vidéos ludiques sur des sujets comme le logement ou le nucléaire. Le deuxième est un comparateur ludique de programmes. L'internaute choisit un thème: éducation, économie ou encore culture et médias et peut comparer les propositions des deux candidats qu'il a choisi préalablement. L'onglet "interpeller" permet lui à l'internaute de poser une question au candidat de son choix. Ce sont ensuite aux autres internautes de voter pour la question qu'ils souhaitent voir poser. Enfin, le dernier permet aux internautes de se rencontrer pour débattre.

Une initiative qui se veut "neutre", "transpartisane" et "non lucrative" : "Notre projet est neutre et apolitique. L'idée c'est vraiment qu'il y ait zéro analyse et rendre de façon brute les programmes des candidats qui bien souvent font entre 200 et 300 pages", explique Léonor de Roquefeuil.

Si, pour l'heure, la plateforme ne comprend que les programmes des candidats à la primaire de la droite, elle entend également traiter de la primaire de la gauche une fois tous les candidats déclarés.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
/// Actuellement à la Une...
L’opérateur historique pourrait envisager une acquisition du groupe Canal+ pour se renforcer sur les contenus et accélérer la fameuse convergence. 
La branche « Identity Management » de 3M tombe dans l’escarcelle de Gemalto pour 850 millions de dollars. 
A l’occasion d’une semaine consacrée à la formation en informatique, 17 femmes travaillant pour Microsoft Research livrent leurs prévisions pour l’année prochaine et pour 2027.
Le géant de l’e-commerce vient une fois encore de se mettre à dos les géants de la grande distribution. Mieux que la livraison dans l’heure, le magasin physique, celui où l’on va faire ses courses pour la semaine. Mais à la différence de nos enseignes classiques, Amazon Go a remplacé les caisses et les caissiers par des capteurs et de l’intelligence artificielle.
Taillée pour l’Internet des Objets, cette nouvelle mouture du Bluetooth améliore donc la vitesse ou, la portée et les données. Parallèlement, le SIG évoque aussi le Bluetooth Mesh. 
La mystérieuse start-up serait très loin de la sortie de son produit révolutionnaire. L’entreprise aurait largement surévalué les capacités de son appareil de réalité virtuelle et/ou augmentée. En l’état actuel, il serait moins abouti qu’HoloLens de Microsoft, lequel est disponible depuis quelques semaines.
Le Canadien lance une plateforme de sécurité qui vise à sécuriser l’entreprise depuis son SI central jusqu’à tous les terminaux quels qu’ils soient, des mobiles aux objets connectés. Cela passe par l’intégration complète de toutes les entreprises rachetées récemment. 
La jeune pousse et le service de stockage viennent d’annoncer une intégration plus poussée de leurs services. Bot, permissions, prévisualisation… plusieurs fonctionnalités de Drive pourront désormais être gérées depuis Slack.
Dans la catégorie des objets connectés vous n'aurez que l'embarras du choix. Semelles intelligentes (et chauffantes) pour l'hiver ? Concierge 2.0 ? A vous de choisir...
Microsoft planche sur une version de Windows 10 compatible avec les puces ARM de Qualcomm et capable d’exécuter des applications Win32. En parallèle, il travaille avec Intel à définir les spécifications des PC du futur, avec en ligne de mire les assistants virtuels domestiques, un marché en pleine croissance.
Derniers commentaires