samedi 21 janvier 2017
 

#Hello2017: la plateforme qui veut réconcilier les jeunes et la politique

Réconcilier les jeunes et la politique grâce à des vidéos ludiques et un comparateur de programmes: la plateforme citoyenne Voxe a lancé lundi, en association avec deux autres structures, le collectif #Hello2017.

Réconcilier les jeunes et la politique grâce à des vidéos ludiques et un comparateur de programmes: la plateforme citoyenne Voxe a lancé lundi, en association avec deux autres structures, le collectif #Hello2017

Composée de trois structures distinctes: "Voxe.org", "Kawaa" et "Curious", la plateforme a un objectif : donner aux 18-35 ans, une catégorie qui élection après élection boude particulièrement les urnes, toutes les informations nécessaires pour pouvoir s'informer sur les scrutins à venir.

"Ce que nous voulons, c'est donner envie aux jeunes de se réapproprier la campagne à venir, la rendre plus lisible. (...) L'idée, c'est vraiment de leur donner les clés pour qu'ils ne soient plus spectateurs mais acteurs", explique à l'AFP Léonor de Roquefeuil, co-fondatrice de Voxe.org.

Emmenée par Voxe.org, #Hello2017 s'appuie sur un constat: les jeunes, "peu politisés", font massivement confiance à internet pour s'informer. "Ils sont 80% à faire confiance au web pour s'informer et 92% à être inscrits sur un réseau social", argumente-t-elle.

L'idée n'est pourtant pas nouvelle: en 2007, le comparateur votons.info voit le jour et devient immédiatement un succès. En 2012, Voxe.org lance également son comparateur de programmes, aujourd'hui utilisé dans 16 pays. Mais cette fois, avec #Hello2017, ils entendent aller plus loin.

Ainsi une fois sur la plateforme, l'internaute a le choix entre quatre onglets: "s'informer", "comparer", "interpeller" et "se rencontrer".

Le premier offre des vidéos ludiques sur des sujets comme le logement ou le nucléaire. Le deuxième est un comparateur ludique de programmes. L'internaute choisit un thème: éducation, économie ou encore culture et médias et peut comparer les propositions des deux candidats qu'il a choisi préalablement. L'onglet "interpeller" permet lui à l'internaute de poser une question au candidat de son choix. Ce sont ensuite aux autres internautes de voter pour la question qu'ils souhaitent voir poser. Enfin, le dernier permet aux internautes de se rencontrer pour débattre.

Une initiative qui se veut "neutre", "transpartisane" et "non lucrative" : "Notre projet est neutre et apolitique. L'idée c'est vraiment qu'il y ait zéro analyse et rendre de façon brute les programmes des candidats qui bien souvent font entre 200 et 300 pages", explique Léonor de Roquefeuil.

Si, pour l'heure, la plateforme ne comprend que les programmes des candidats à la primaire de la droite, elle entend également traiter de la primaire de la gauche une fois tous les candidats déclarés.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
/// Actuellement à la Une...
Le réseau social des professionnels s’offre, enfin, une nouvelle interface plus claire et intuitive.

Le programme sera lancé au printemps prochain et va faciliter les procédures d’installation d’entrepreneurs et d’investisseurs étrangers en France. 

La secrétaire d’Etat au Numérique et à l’Innovation Axelle Lemaire a lancé le plan France IA, trois mois avant la fin de son mandat. Le but est de mettre en place une stratégie cohérente pour valoriser au mieux le potentiel des acteurs français de la filière.

Lors des dernières étapes, nous avons rencontré des entreprises dont la notoriété est moindre mais les technologies sont des plus intéressantes. Rubrik, Open vStorage, Datos IO, retenez bien ces noms, ils vont certainement devenir connus dans les mois qui viennent.

L’agence de sécurité américaine a annoncé la mise en ligne de 930 000 documents déclassifiés. Le tout est d’ores et déjà disponible gratuitement sur leur site.

L’opérateur proposera à partir du 23 janvier une 4G Box. Elle sera disponible pour les 10 millions de foyers situés en zone peu denses et « qui souffrent d’un Internet trop lent ». 

DDN, Cohesity et Igneous ont en commun d’apporter un refrain différent dans le monde du stockage, loin des antiennes habituelles des constructeurs et éditeurs du secteur. Point avec ces 3 acteurs visités lors du dernier IT Press Tour.

L’Agence Nationale des Fréquences achève une expérimentation à Annecy dans laquelle elle supplée les antennes « macro » 2G-3G-4G avec des « petites antennes à faible puissance » en complément local. Ce schéma préfigure très probablement des réseaux mobiles de demain. 

Moins d’un an après sa nomination à la tête du Conseil National du Numérique (CNNum), Mounir Mahjoubi annonce qu’il démissionne pour rejoindre l’équipe « En Marche » d’Emmanuel Macron en tant que responsable de la campagne numérique. Il nous explique son choix. 

La gendarmerie a présenté ses outils numériques au cours d’une journée d’information. Le pôle de lutte contre la cybercriminalité n'est plus le seul à être entré dans la transition numérique. Les smartphones pour les contrôles routiers ont fait leur apparition. 

Toutes les News
Derniers commentaires