mardi 27 septembre 2016
 

Ruptures de stock: Apple lance son nouvel iPhone mais fait des déçus

Le lancement vendredi par Apple de la dernière version de son iPhone a généré les traditionnelles files d'attente en Asie comme en Europe et aux Etats-Unis, mais certains consommateurs sont repartis bredouilles malgré des heures de patience à cause des ruptures de stock sur certains modèles.

Le nouvel iPhone 7 en vente à Londres, le 16 septembre 2016

Pour résister à une concurrence toujours plus intense, Apple a amélioré, sur le nouveau modèle de son téléphone désormais résistant à l'eau, la qualité des objectifs photo et la capacité de la batterie. Il a aussi abandonné la traditionnelle prise "jack" pour les écouteurs. Cela a généré des critiques, mais l'attention vendredi se focalisait sur des problèmes de pénurie.

L'action Apple avait terminé en hausse de 3,4% à Wall Street jeudi tandis que l'entreprise annonçait que l'iPhone 7 en version noir de jais et l'iPhone Plus en général étaient déjà en rupture de stock en raison des pré-commandes et ne seraient donc "pas disponibles pour les clients se présentant en magasin". Elle baissait de 0,70% vers 16h00 GMT vendredi.

Les analystes étaient partagés sur les causes: pénurie délibérée ou problèmes d'approvisionnement?

"Le fait que tous les iPhone Plus soient concernés pointe du côté de la chaîne d'approvisionnement", a déclaré Ben Bajarin, du cabinet Creative Strategies, à l'agence financière Bloomberg. 

"Apple contrôle clairement son offre", a jugé au contraire Matthew Kanterman, analyste chez Bloomberg Intelligence. "Il est possible qu'ils limitent artificiellement leur offre, au moins en dessous de la demande, pour éviter l'excès d'offre des années précédentes".

A Washington, des douzaines de clients attendaient à la mi-journée d'être servis à l'Apple Store de Georgetown.

"J'ai essayé de le commander sur l'internet mais j'aurais du attendre de cinq à six semaines alors je n'avais pas d'autre choix que de faire la queue", indique Naval Chopra, un touriste venu d'Inde arrivé devant le magasin à 05h30.

Auparavant, à Londres, les fans de la marque à la pomme s'étaient précipités dans les boutiques, pour être sûrs de posséder le petit dernier de la gamme. "Je suis tellement excité, c'est comme Noël mais dix fois plus fort! C'est un objet génial, c'est juste incroyable", s'enthousiasmait Iain O'neill, devant un magasin de la marque.

En France, les opérateurs confirmaient le succès du nouvel iPhone, dont les précommandes étaient supérieures à celles enregistrées lors de la sortie de l'iPhone 6S, il y a un an, sans pour autant atteindre les niveaux enregistrés pour l'iPhone 6.

Un peu plus tôt dans la journée, alors que l'Asie se réveillait, des clients qui avaient campé devant un magasin du géant américain à Sydney se sont retrouvés parmi les premiers du monde à mettre la main sur les nouveaux smartphones.

D'autres ont été amèrement déçus. Bishoy Behman, 17 ans, attendait depuis mercredi matin et faisait partie des premiers clients accueillis vendredi matin. Mais il n'a pu repartir avec l'iPhone 7 Plus de ses rêves, n'ayant appris que jeudi que ce grand modèle ne serait disponible que sur précommande. "Je n'aurais pas fait la queue si j'avais su. Le fait qu'ils n'aient pas prévu de stock est ridicule", dit-il à l'AFP.

- Sous-estimation -

Un problème également rencontré par les acheteurs européens, qui ne trouvaient pas toujours l'iPhone 7 Plus en boutiques, ni même en précommande, en particulier dans ses nouvelles teintes.

A Tokyo, Rei Yokoyama, qui attendait depuis 04H00, n'a pu mettre la main sur un iPhone Plus. 

"J'aimerais essayer le système de double caméra (du grand modèle), mais il n'y en avait plus alors j'ai acheté l'iPhone 7", dit l'étudiant à l'AFP.

Will Power, analyste chez Robert W. Baird, estime que l'appareil pourrait avoir davantage de succès qu'attendu.

"Il semble qu'il y ait un élément de sous-anticipation (...) au moins d'après les premiers éléments", a-t-il dit jeudi sur CNBC.

Apple a déclaré qu'il ne communiquerait pas les chiffres de ventes du premier weekend de commercialisation, contrairement à son habitude.

En Chine, marché clé pour l'Américain, les files d'attente étaient plus sages que lors de lancements précédents du fait des précommandes. En outre, comme son grand rival sud-coréen Samsung d'ailleurs (confronté au rappel planétaire de son nouveau modèle grand format), Apple souffre de la concurrence féroce de fabricants locaux. Les deux groupes y ont été relégués en 5e et 6e position du marché des smartphones, selon le cabinet Canalys.

A Hong Kong, certains clients espéraient faire des affaires en revendant des iPhone flambant neufs devant un magasin Apple. "La demande n'est pas aussi forte que pour le modèle précédent", a dit à l'AFP l'un de ces revendeurs.

Source : AFP - Erwan LUCAS avec Emmy VARLEY à Hong Kong

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Advertisement

/// Actuellement à la Une...
La conférence des utilisateurs et des partenaires de Splunk vient de s’ouvrir dans le complexe de Disney à Orlando. Doug Meritt, le CEO de Splunk, a dévoilé les nouveautés produits et précisé la vision stratégique de l’entreprise : devenir la machine qui fait tourner l’usine à données de l’entreprise.
Après une réorganisation au niveau mondial, l’équipe de Microsoft France est elle aussi profondément remaniée suite au départ de son président en juillet dernier. Certains visages ont quant à eux disparu… 
Benchmark Capital et Insight Ventures, deux parmi les plus prestigieux fonds américains, investissent 20 millions d’euros dans la start-up française. Le tour de table a été bouclé en un mois.
Le nouveau service de Plex, en bêta et encore actuellement sur invitation, permet de streamer tous vos contenus sur les appareils équipés de Plex via l’offre de stockage illimitée Amazon Drive. 
A l’occasion de sa conférence prévue le 4 octobre prochain, Google pourrait dévoiler Andromeda accompagné de deux nouveaux périphériques : une tablette Nexus 7 pouces et un laptop hybride – Pixel 3 – ultrafin et équipé d’un écran 12,3 pouces.
Disney pourrait être intéressé par le rachat de Twitter, rapporte Bloomberg. Le deal pourrait être favorisé par le fait que les deux entreprises sont déjà en partenariat et que Jack Dorsey, CEO et co-fondateur de Twitter, siège au conseil d’administration de Disney.
La croissance de Parrot sur le deuxième trimestre 2016 s’essouffle et force la marque française à revoir à la baisse ses objectifs financiers. 
La conférence Microsoft Ignite a été l’occasion pour les deux entreprises d’annoncer un partenariat croisé : Adobe utilisera les services cloud Azure alors que l’éditeur de Redmond intégrera Adobe Marketing Cloud sur Dynamics 365. 
Renault et Nissan vont combiner leurs efforts en vue de développer de nouveaux services connectés pour les véhicules tout en s’appuyant sur l’offre Azure de Microsoft. 
Le nouveau Forfait Freebox Révolution tente de séduire en ajoutant la TV by CANAL Panorama et l’application myCANAL incluse, le tout pour 39,99 euros TTC/mois. 
Derniers commentaires
/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

LES COÛTS CACHÉS DU CLOUD, Applications de gestion : la nouvelle donne, Gestion de projet P&PM, API Rest, Les containers remplacent les VM, L'ère des Bots, L'Infra de G7...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


TRÈS HAUT DÉBIT : EXPLOSEZ VOTRE WIFI !, Euro 2016 & stades 2.0, Rencontre avec Nicolas Colin, Quoi de neuf dans SQL Server 2016, Framework PHP Laravel, Collaboratif : Slack et Atlassian réinventent le modèle...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


LES DÉFIS DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE, la révolution des API, SNCF 100% digitale, Serveurs : le cloud tire le marché, Watson : l'IA en action, Reportage Google I/O 2016 : Android dans tous ses états...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0