samedi 1 octobre 2016
 

Internet: l'Inde dépasse à son tour les Etats-Unis en nombre d'utilisateurs

L'Inde a prix la deuxième place sur le podium des principaux marchés de l'internet dans le monde avec 333 millions d'utilisateurs, dépassant par la même occasion les Etats-Unis, selon un rapport publié jeudi par la commission des Nations Unies sur le développement numérique.

Au niveau mondial, 3,9 milliards de personnes n'ont toujours pas accès à internet, dont plus de la moitié se concentrent dans six pays: la Chine, l'Inde, l'Indonésie, le Pakistan, le Bangladesh et le Nigeria

Selon ce rapport, le deuxième pays le plus peuplé au monde s'installe désormais derrière la Chine, qui compte cependant toujours plus de deux fois plus d'internautes que son dauphin, avec un total de 721 millions d'habitants connectés.

Le rapport souligne cependant que les inégalités en termes d'accès perdurent entre les pays riches et les autres puisque si les premiers ont atteint un niveau d'utilisation "proche de la saturation", la "connectivité ne progresse toujours pas assez vite pour aider les zones les plus pauvres du monde à réduire leur retard".

Conséquence, au niveau mondial, 3,9 milliards de personnes n'ont toujours pas accès à internet, dont 55% se concentrent dans six pays: la Chine, l'Inde, l'Indonésie, le Pakistan, le Bangladesh et le Nigéria.

A l'inverse, une vingtaine de pays, dont les Etats-Unis, concentrent à eux seuls environ les trois quarts des internautes.

"Ces résultats laissent supposer que des efforts ciblés sur quelques marchés clés pourraient conduire à d'énormes progrès dans la réduction de la "fracture numérique" très large existant entre ceux qui sont connectés et ceux qui ne le sont pas encore", estime le rapport de la Commission.

Au niveau de l'internet mobile, l'Inde a également détrôné les Etats-Unis en tant que second marché, toujours derrière la Chine, avec 60 millions d'abonnés, estime par ailleurs le rapport.

Celui-ci souligne que le développement de l'internet mobile se fait plus largement puisque "165 pays ont désormais déployé des réseaux mobiles 4G".

Pour autant, là encore les inégalités sont importantes entre les Etats-Unis, l'Europe, le Japon et la Corée du Sud, arrivés à saturation, et le reste du globe.

"Si l'accès à la téléphonie mobile de base, aujourd'hui quasi universel, pouvait être converti en accès" à l'internet mobile à haut débit, "les téléphones mobiles pourraient devenir un facteur d'accélération majeur du développement, et entraîner de rapides progrès sur la voie des objectifs de développement durable définis par les Nations Unies", a conclu le rapport.

Ce rapport, qui fait le point chaque année sur l'accès à internet dans le monde, précède la réunion de la Commission des Nations-Unis sur le développement numérique qui doit se tenir le 18 septembre à New York.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Advertisement

/// Actuellement à la Une...
L’éditeur regroupe l’ensemble des équipes travaillant sur les différents projets d’intelligence artificielle au sein d’une division unique de plus de 5000 personnes.

Raspbian a droit, avec PIXEL, à une révision en profondeur de son environnement graphique et à quelques nouveaux outils et services. L’OS se dote d’une interface plus agréable tandis que Chromium fait son entrée dans l’environnement du Pi.

Vous adorez Waze et son aspect collaboratif ? Oubliez tout ca : HERE et ses trois patrons (BMW, Audi, Mercedes) veulent vous montrer comment et pourquoi ils disposent du meilleur système au monde.
Aux termes d’un partenariat entre les deux entreprises, les Renault pourront dès 2017 afficher le célèbre Waze directement sur les écrans tactiles embarqués, en déportant l’écran du smartphone grâce à Android Auto. 
Quelques jours avant sa keynote du 4/10, Google renomme et regroupe ses services. Les Google Apps for Work deviennent G Suite et rejoignent Gmail, Drive, Doc, mais aussi API, les outils de machine learning, Chrome OS ou encore Android au sein de Google Cloud. Et c’est bien plus qu’un simple rebranding !
Cette nouvelle opération de fusion-acquisition se réaliserait à un montant minimum de 30 milliards de dollars, ce qui en ferait une des plus importantes d'un secteur particulièrement sollicité depuis 2015.
Les deux entreprises ont annoncé une collaboration autour de l’intégration des outils de chacune au sein de leurs solutions respectives. Une manière pour de renforcer leur offre de services à l’heure où Microsoft sort les crocs.
Le géant du cloud posera ses valises en région parisienne. Sa nouvelle infrastructure sera opérationnelle à partir de 2017. Une bonne nouvelle pour les clients. 
Le programme de rappel des Galaxy Note 7, affligés d’un problème de batterie, se passe mieux que prévu. Samsung semble enthousiaste et remercie ses clients de leur fidélité, 90% des terminaux défectueux étant remplacés par un autre Galaxy, S7 ou Note 7 fonctionnel. Les livraisons devraient débuter en Europe à compter du 28 octobre, sauf retard.
Les cinq géants américains se sont réunis autour d’une bannière commune pour banaliser et rassurer sur le sujet de l’intelligence artificielle. Ils ont créé une association à but non lucratif. 
Derniers commentaires
/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

LES COÛTS CACHÉS DU CLOUD, Applications de gestion : la nouvelle donne, Gestion de projet P&PM, API Rest, Les containers remplacent les VM, L'ère des Bots, L'Infra de G7...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


TRÈS HAUT DÉBIT : EXPLOSEZ VOTRE WIFI !, Euro 2016 & stades 2.0, Rencontre avec Nicolas Colin, Quoi de neuf dans SQL Server 2016, Framework PHP Laravel, Collaboratif : Slack et Atlassian réinventent le modèle...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


LES DÉFIS DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE, la révolution des API, SNCF 100% digitale, Serveurs : le cloud tire le marché, Watson : l'IA en action, Reportage Google I/O 2016 : Android dans tous ses états...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0