vendredi 30 septembre 2016
 

La société aérospatiale de Jeff Bezos dévoile son projet de fusée grande puissance

La société aérospatiale Blue Origin prévoit de construire une fusée de grande puissance, quasiment aussi haute que la Saturn V du programme Apollo de conquête de la Lune, a dévoilé lundi le milliardaire américain, son patron fondateur.

Jeff Bezos (C) le fondateur de Blue Origin, lors d'une conférence de presse, le 17 septembre 2014

La fusée New Glenn --en l'honneur de John Glenn, premier américain à avoir volé en orbite-- devrait être composée de deux ou trois étages, mesurer sept mètres de diamètre et développer une poussée de plus de 1.700 tonnes grâce à sept moteurs (BE-4) brûlant du gaz naturel et de l'oxygène liquide. Son premier étage a vocation à être récupéré.

M. Bezos réaffirme ainsi sa volonté de jouer un rôle important dans le secteur aérospatial.

La New Glenn pourra transporter des satellites et des humains, faisant ainsi concurrence aux sociétés américaines SpaceX et Boeing qui développent des projets similaires ou encore au français ArianeSpace pour la mise sur orbite de satellites.

Pour l'heure, Blue Origin lance New Shepard, une fusée nettement plus modeste de vingt mètres de hauteur. Elle ne peut atteindre que la frontière de l'espace avec des vols suborbitaux inférieurs à cent kilomètres d'altitude. 

Dans un blog posté sur le site du Washington Post dont il est propriétaire, M. Bezos a précisé que New Glenn serait prête à voler d'ici la fin de la décennie.

"Notre vision du futur, ce sont des millions de personnes vivant et travaillant dans l'espace, et le lanceur New Glenn est une étape très importante", a poursuivi celui qui a également fondé Amazon.

Blue Origin, qui veut également développer le tourisme orbital, prévoit un vol d'essai suborbital jugé clé avec New Shepard le mois prochain, selon le Washington Post. Sur ce créneau, il est en concurrence avec Virgin Galactic du milliardaire britannique Richard Branson.

Ce dernier a repris la semaine dernière ses vols d'essai, avec le nouvel avion spatial SpaceShipTwo qui vise à emporter des passagers payants à la limite de l'espace. C'était le premier vol depuis l'accident en novembre 2014 d'un des premiers prototypes qui a tué le pilote.

L'annonce de Blue Origin intervient moins de deux semaines après l'explosion toujours inexpliquée du lanceur Falcon 9 de SpaceX sur son pas de tir en Floride lors d'un essai d'allumage des moteurs, le second accident en quinze mois. 

SpaceX veut fortement réduire les coûts d'accès à l'espace. Ses nombreux et rapides succès ont bousculé le secteur mais la société pourrait rester clouée au sol de longs mois et devoir retarder le vol d'essai de son lanceur lourd, Falcon Heavy.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Advertisement

/// Actuellement à la Une...
Vous adorez Waze et son aspect collaboratif ? Oubliez tout ca : HERE et ses trois patrons (BMW, Audi, Mercedes) veulent vous montrer comment et pourquoi ils disposent du meilleur système au monde.
Aux termes d’un partenariat entre les deux entreprises, les Renault pourront dès 2017 afficher le célèbre Waze directement sur les écrans tactiles embarqués, en déportant l’écran du smartphone grâce à Android Auto. 
Quelques jours avant sa keynote du 4/10, Google renomme et regroupe ses services. Les Google Apps for Work deviennent G Suite et rejoignent Gmail, Drive, Doc, mais aussi API, les outils de machine learning, Chrome OS ou encore Android au sein de Google Cloud. Et c’est bien plus qu’un simple rebranding !
Cette nouvelle opération de fusion-acquisition se réaliserait à un montant minimum de 30 milliards de dollars, ce qui en ferait une des plus importantes d'un secteur particulièrement sollicité depuis 2015.
Les deux entreprises ont annoncé une collaboration autour de l’intégration des outils de chacune au sein de leurs solutions respectives. Une manière pour de renforcer leur offre de services à l’heure où Microsoft sort les crocs.
Le géant du cloud posera ses valises en région parisienne. Sa nouvelle infrastructure sera opérationnelle à partir de 2017. Une bonne nouvelle pour les clients. 
Le programme de rappel des Galaxy Note 7, affligés d’un problème de batterie, se passe mieux que prévu. Samsung semble enthousiaste et remercie ses clients de leur fidélité, 90% des terminaux défectueux étant remplacés par un autre Galaxy, S7 ou Note 7 fonctionnel. Les livraisons devraient débuter en Europe à compter du 28 octobre, sauf retard.
Les cinq géants américains se sont réunis autour d’une bannière commune pour banaliser et rassurer sur le sujet de l’intelligence artificielle. Ils ont créé une association à but non lucratif. 
La page semble définitivement tournée. A l’occasion de la publication de ses résultats financiers trimestriels, Blackberry a annoncé l’externalisation de ses activités hardware. Pour l’heure, seule la production est concernée mais, à terme, le constructeur devrait se débarrasser de l’ensemble de ses activités hardware pour se concentrer exclusivement sur le logiciel.
Le partenariat va déboucher sur une nouvelle offre baptisée EnterpriseNext chez Deloitte, forte de 5 000 consultants en stratégie qui auront pour mission d’accompagner les entreprises en misant sur l’écosystème iOS.
Derniers commentaires
/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

LES COÛTS CACHÉS DU CLOUD, Applications de gestion : la nouvelle donne, Gestion de projet P&PM, API Rest, Les containers remplacent les VM, L'ère des Bots, L'Infra de G7...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


TRÈS HAUT DÉBIT : EXPLOSEZ VOTRE WIFI !, Euro 2016 & stades 2.0, Rencontre avec Nicolas Colin, Quoi de neuf dans SQL Server 2016, Framework PHP Laravel, Collaboratif : Slack et Atlassian réinventent le modèle...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


LES DÉFIS DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE, la révolution des API, SNCF 100% digitale, Serveurs : le cloud tire le marché, Watson : l'IA en action, Reportage Google I/O 2016 : Android dans tous ses états...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0