dimanche 25 septembre 2016
 

Dell finalise le rachat d'EMC et devient Dell Technologies

Le géant de l'informatique américain Dell a finalisé mercredi l'acquisition du fournisseur de logiciels et de solutions de stockage de données EMC pour 67 milliards de dollars, et s'appelle désormais Dell Technologies.

Le fondateur et PDG de Dell, Michael Dell, le 4 mars 2015 à Washington

Annoncée en octobre 2015, l'opération a reçu fin août le feu vert des autorités de la concurrence après avoir reçu celui de la Commission européenne en février. 

"Nous allons être le fournisseur des infrastructures de la prochaine révolution industrielle. Nous disons à ceux qui construisent leur futur numérique et transforment leur informatique: venez chez nous", a déclaré lors d'une conférence téléphonique Michael Dell, PDG de Dell Technologies.

L'action EMC a été retirée de la Bourse mercredi.

L'activité de la nouvelle entité est estimée à 74 milliards de dollars et elle emploie 140.000 salariés.

Elle compte trois structures principales: Dell Client Solutions, Dell EMC Infrastructures Solutions et Dell EMC Services. A cela s'ajoute différentes sociétés (VMware, Pivotal, SecureWorks) "qui seront libres de construire leur propre écosystème", a souligné M. Dell.

"Cette structure unique fait converger la capacité de concentration et d'innovation d'une start-up et l'envergure internationale et la capacité de service d'un grand groupe", souligne un communiqué.

"Nous nous attendons à réaliser des synergies et à améliorer notre efficacité dans la chaîne d'approvisionnement des deux entreprises combinées ainsi que dans le secteur administratif. Du côté des revenus, nous allons vers des opportunités significatives de ventes croisées", a commenté le directeur financier Tom Sweet lors de la conférence.

En alliant la "force de commercialisation" de Dell sur les segments des petites entreprises et le "positionnement fort" d'EMC auprès des grandes entreprises, Dell Technologies "s'imposera comme un leader sur de nombreux segments à fort potentiel de croisance du marché de l'informatique".

"On ne se contente pas d'avoir des solutions puissantes, on veut toujours être le numéro 1", a commenté Michael Dell.

Cette opération constitue la plus grosse fusion de l'histoire du secteur des technologies, selon le cabinet Dealogic.

Elle doit permettre à Dell, troisième fabricant mondial de PC, d'achever sa mue d'un groupe tourné au départ vers les consommateurs à une société dont la principale cible est désormais les grandes entreprises.

Fondé en 1984 par Michael Dell, le groupe texan souffre beaucoup du succès des smartphones et des tablettes, qui ont pris une place importante au sein des ménages, reléguant le PC à l'arrière-plan.

Grâce à EMC, Dell va ainsi muscler son offensive dans le stockage et la gestion des données pour les entreprises et pouvoir rivaliser avec les mastodontes IBM, HP et Cisco.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Advertisement

/// Actuellement à la Une...
Après que Yahoo ait confirmé le piratage de 500 millions de comptes utilisateurs, les entreprises doivent impérativement mesurer l’exposition et tenter de se prémunir au mieux. Voici quelques conseils.
C'est bien le casse du siècle avec au moins un demi-milliard d'inscrits Yahoo impactés. Le coupable : un agent para-gouvernemental non encore identifié.
La Galaxy Note 7 devrait faire son retour en Corée la semaine prochaine et aux Etats-Unis, ainsi qu’en Australie, dans le courant du mois d’octobre. Mais le reste du monde, Europe comprise, ne devrait pas voir les phablettes sur les étals avant fin novembre au plus tôt. Une chose est sûre, Samsung ne veut pas manquer les fêtes de fin d’année.
Le spécialiste du stockage cloud annonce l’ouverture d’une infrastructure en Allemagne avec son partenaire AWS. Les clients Dropbox Business pourront désormais en profiter. 
Après une première salve de tests en laboratoire, l’ANFR a réalisé de nouvelles mesures en conditions réelles sur les niveaux de champs électromagnétiques de Linky. Résultat : rien à craindre ! 
Le groupe automobile annonce le rachat du Français Sylpheo et de son expertise en matière d’intégration et de développement d’applications.
Le LiFi, une technologie vieille de cinq ans, fait ses premiers pas dans le monde de l’entreprise. Après plusieurs projets pilotes, le Français Lucibel s’apprête à commercialiser un luminaire et un émetteur, afin d’équiper des salles, des bureaux, en vrai LiFi. Une première étape vers une utilisation plus large de cette technologie.
En pleine négociation pour son rachat, Yahoo pourrait se voir contraint de révéler, officiellement, le vol des informations d’au moins 200 millions de comptes utilisateurs. Une information qui risque d’ébranler la société la veille de la transaction avec Verizon.
Après le départ de son PDG Hans Verberg en juillet dernier, l’équipementier réseau entame une phase de restructuration et devrait fermer ses deux sites de fabrication en Suède. 3000 personnes devraient ainsi perdre leur emploi. 
Propriété de Google, Waze lance un programme avec les municipalités et les gestionnaires de tunnels pour installer des balises Bluetooth qui permettront d’améliorer (et de maintenir) la connexion GPS en passant dans les tunnels. Une expérimentation sera bientôt lancée à Paris. 
Derniers commentaires
/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

LES COÛTS CACHÉS DU CLOUD, Applications de gestion : la nouvelle donne, Gestion de projet P&PM, API Rest, Les containers remplacent les VM, L'ère des Bots, L'Infra de G7...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


TRÈS HAUT DÉBIT : EXPLOSEZ VOTRE WIFI !, Euro 2016 & stades 2.0, Rencontre avec Nicolas Colin, Quoi de neuf dans SQL Server 2016, Framework PHP Laravel, Collaboratif : Slack et Atlassian réinventent le modèle...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


LES DÉFIS DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE, la révolution des API, SNCF 100% digitale, Serveurs : le cloud tire le marché, Watson : l'IA en action, Reportage Google I/O 2016 : Android dans tous ses états...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0