samedi 1 octobre 2016
 

Un minibus sans chauffeur mis en service à Dubaï

Dubaï a mis en service un minibus électrique et sans chauffeur pour une période expérimentale d'un mois, avec l'ambition d'élargir ce mode de transport dans l'émirat du Golfe devenu une destination commerciale et touristique.

Le minibus assure la navette entre les principales attractions touristiques de Downtown Dubai, dont Burj Khalifa, la plus haute tour au monde

Le véhicule autonome de 10 places a fait jeudi sa première navette sur un parcours de 700 m à Downtown Dubai, près de Burj Khalifa, la plus haute tour au monde.

Développé par la société française Easy Mile et le groupe Omnix, basé à Dubaï, le minibus, propulsé par un moteur électrique, se déplace sur un trajet programmé à une vitesse qui peut atteindre jusqu'à 40km/h.

Mais grâce à ses technologies de guidage, il adapte sa vitesse à son environnement et peut, si besoin, marquer un arrêt total pour la sécurité des piétons comme des passagers, selon ses promoteurs.

"Il assure la navette entre les principales attractions touristiques de Downtown Dubai, dont Burj Khalifa, Dubai Mall, Dubai Opera et Souk Al-Bahr", selon un communiqué de l'Autorité des routes et du transport (RTA) qui a initié le projet en coopération avec le géant immobilier Emaar.

L'expérience est "une première et très importante étape dans notre démarche visant à introduire ce type de véhicule dans le réseau de transport à Dubaï", a déclaré à l'AFP un responsable de RTA, Ahmed Bahrozyan.

L'objectif est que "25% du réseau de transport à Dubaï soit assuré par des moyens de transport autonomes à l'horizon 2030", a indiqué le directeur général de la RTA, Mattar al-Tayer, dans un communiqué.

Dubaï, l'un des sept membres de la fédération des Emirats arabes unis et qui s'est imposé comme un centre régional pour les affaires et le tourisme, est doté d'un métro et d'un tramway ultra-modernes, outre un important réseau routier.

La cité-Etat, où vivent plus de 2 millions d'étrangers, a attiré l'an dernier 14,2 millions de touristes.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Advertisement

/// Actuellement à la Une...
L’éditeur regroupe l’ensemble des équipes travaillant sur les différents projets d’intelligence artificielle au sein d’une division unique de plus de 5000 personnes.

Raspbian a droit, avec PIXEL, à une révision en profondeur de son environnement graphique et à quelques nouveaux outils et services. L’OS se dote d’une interface plus agréable tandis que Chromium fait son entrée dans l’environnement du Pi.

Vous adorez Waze et son aspect collaboratif ? Oubliez tout ca : HERE et ses trois patrons (BMW, Audi, Mercedes) veulent vous montrer comment et pourquoi ils disposent du meilleur système au monde.
Aux termes d’un partenariat entre les deux entreprises, les Renault pourront dès 2017 afficher le célèbre Waze directement sur les écrans tactiles embarqués, en déportant l’écran du smartphone grâce à Android Auto. 
Quelques jours avant sa keynote du 4/10, Google renomme et regroupe ses services. Les Google Apps for Work deviennent G Suite et rejoignent Gmail, Drive, Doc, mais aussi API, les outils de machine learning, Chrome OS ou encore Android au sein de Google Cloud. Et c’est bien plus qu’un simple rebranding !
Cette nouvelle opération de fusion-acquisition se réaliserait à un montant minimum de 30 milliards de dollars, ce qui en ferait une des plus importantes d'un secteur particulièrement sollicité depuis 2015.
Les deux entreprises ont annoncé une collaboration autour de l’intégration des outils de chacune au sein de leurs solutions respectives. Une manière pour de renforcer leur offre de services à l’heure où Microsoft sort les crocs.
Le géant du cloud posera ses valises en région parisienne. Sa nouvelle infrastructure sera opérationnelle à partir de 2017. Une bonne nouvelle pour les clients. 
Le programme de rappel des Galaxy Note 7, affligés d’un problème de batterie, se passe mieux que prévu. Samsung semble enthousiaste et remercie ses clients de leur fidélité, 90% des terminaux défectueux étant remplacés par un autre Galaxy, S7 ou Note 7 fonctionnel. Les livraisons devraient débuter en Europe à compter du 28 octobre, sauf retard.
Les cinq géants américains se sont réunis autour d’une bannière commune pour banaliser et rassurer sur le sujet de l’intelligence artificielle. Ils ont créé une association à but non lucratif. 
Derniers commentaires
/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

LES COÛTS CACHÉS DU CLOUD, Applications de gestion : la nouvelle donne, Gestion de projet P&PM, API Rest, Les containers remplacent les VM, L'ère des Bots, L'Infra de G7...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


TRÈS HAUT DÉBIT : EXPLOSEZ VOTRE WIFI !, Euro 2016 & stades 2.0, Rencontre avec Nicolas Colin, Quoi de neuf dans SQL Server 2016, Framework PHP Laravel, Collaboratif : Slack et Atlassian réinventent le modèle...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


LES DÉFIS DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE, la révolution des API, SNCF 100% digitale, Serveurs : le cloud tire le marché, Watson : l'IA en action, Reportage Google I/O 2016 : Android dans tous ses états...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0