mardi 27 septembre 2016
 

Bouygues Telecom poursuit son redressement

L'opérateur de téléphonie Bouygues Telecom a poursuivi son redressement au cours du premier semestre en réussisant à diviser par cinq ses pertes sur un an, grâce notamment au recrutement de nouveaux clients, tant sur le fixe que sur le mobile.

Le chiffre d'affaires de Bouygues Telecom a augmenté de 6% à 2,29 milliards d'euros au premier semestre

"Pour la première fois depuis 2011, nous avons réussi à inverser la tendance et renouer avec la croissance du chiffre d'affaires mobile sur le premier semestre, c'est quelque chose d'extrêmement important pour nous et dont nous sommes très heureux", s'est félicité Martin Bouygues, le PDG du groupe à son nom, maison mère de l'opérateur, lors de la présentation à la presse des résultats semestriels.

Sur les six premiers mois de l'année, la filiale télécoms du groupe Bouygues a en effet vu son chiffre d'affaire progresser de 6%, à 2,29 milliards d'euros, avec un excédent brut d'exploitation (Ebitda) lui-même en progression de 26% à 408 millions d'euros. Ce qui lui a permis de réduire de 81,8% sa perte nette, à 12 millions d'euros, se rapprochant ainsi fortement de l'équilibre.

"Les efforts réalisés sont porteurs de croissance et nous ne pouvons que nous en féliciter. Nous allons renforcer la stratégie initiée depuis deux ans en accélérant notre leadership sur la 4G pour accompagner l'explosion des usages", a ajouté M. Bouygues.

Une stratégie qui se matérialise par un gain net de 543.000 abonnés mobiles sur le premier semestre, qui lui permet de disposer désormais d'un parc clients de 12,4 millions d'abonnés au 30 juin, dont 6 millions disposant d'un forfait très haut débit mobile (4G).

Une augmentation du parc clients qui pourrait s'accélérer avec l'accord de partage de réseau avec SFR entré "dans sa phase industrielle" et qui permettra à Bouygues Telecom de couvrir 82% de la population en 4G en fin d'année et 99% fin 2018.

Cette hausse des abonnements 4G s'accompagne d'une augmentation de la consommation de données, qui atteint désormais en moyenne 3,2 gigaoctets (Go) par mois et par abonné, contre 2,4 Go un an plus tôt.

- "Très bel été" pour les abonnements -

L'opérateur a annoncé également une progression de son parc clients fixe, avec un gain net de 122.000 nouveaux abonnés, qui porte son total à 2,91 millions d'abonnés fixe au 30 juin (dont 412.000 en très haut débit), et qui devrait se poursuivre sur le troisième semestre, avec un mois d'août qui a vu Bouygues Telecom dépasser les 3 millions d'abonnés fixe.

"Nous avons réalisé un très bel été avec un mois d'août qui a connu notre meilleure journée historique en matière de conquête de clients, de même que notre meilleure semaine et qui sera très probablement notre meilleur mois", a souligné M. Bouygues.

Bouygues Telecom souhaite accélérer sur le fixe de manière à atteindre "une part de marché équivalente à celle que nous avons sur le mobile", a précisé Martin Bouygues.

Avec un potentiel de 16,5 millions de foyers raccordables dont 8,5 millions en FTTH (fibre jusqu'au logement), l'opérateur, qui revendique 10,6% du marché fixe estime disposer de réelles capacités de progression sur le fixe.

Le groupe souligne par ailleurs une accélération des investissements d'exploitation nets de Bouygues Telecom (+22% sur un an à 464 millions d'euros), avec un objectif de 800 millions d'euros pour l'ensemble de l'exercice.

Le PDG de l'opérateur, Olivier Roussat, est par ailleurs revenu sur les négociations en cours avec les partenaires sociaux concernant le temps de travail, expliquant que le groupe "a simplement instauré que les nouveaux embauches seront sur le régime des 35 heures. C'est la stricte application de la loi".

Concernant la réorganisation de la direction du groupe Bouygues, Martin Bouygues a pour sa part précisé qu'Olivier Roussat, qui vient d'être nommé directeur général délégué, gardera la tête de la filiale télécoms, sans y consacrer autant de temps que par le passé.

"Il va s'organiser pour passer d'un système dans lequel il y consacrait 100% de son temps à quelque chose qui devrait être quelques heures. Mais cela reste son bébé", a déclaré M. Bouygues.

Au titre des perspectives, le groupe a confirmé les objectifs pour sa filiale télécoms. Il espère un "retour à une croissance pérenne de son chiffre d'affaires et de ses résultats et maintient son objectif de marge d'Ebitda de 25% en 2017".

Source : AFP - Erwan LUCAS

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Advertisement

/// Actuellement à la Une...
Le nouveau Forfait Freebox Révolution tente de séduire en ajoutant la TV by CANAL Panorama et l’application myCANAL incluse, le tout pour 39,99 euros TTC/mois. 
Depuis plusieurs années, les labos de recherche de Microsoft travaillent sur de nouveaux concepts de puces adaptées à l’intelligence artificielle et capables d’être reprogrammées. Après des années de travaux, le concept est maintenant au point et il est susceptible de révolutionner tous les serveurs employés par le géant de Redmond.
Le projet Andromeda devrait être présenté lors de la keynote de Google le 4 octobre. Qu’est-ce que Andromeda ? C’est une très bonne question, avec une poignée d’hypothèses. Une chose est cependant certaine : cela concerne Android et incarnera une étape majeure dans le cycle de vie de l’OS.
Le géant de Mountain View devrait dévoiler de nouveaux produits le 4 octobre prochain, y compris un routeur WiFi pour remplacer le OnHub. Il devrait être intéressant en termes de fonctionnalités et proposer le WiFi maillé. 
Une start-up française veut faire le lien entre les propriétaires de fonds d’archives et les créateurs de contenus audiovisuels. Archive Valley les met en contact, traitant leurs demandes à coups d’algorithmes et de métadonnées.
L’oiseau bleu serait à vendre mais les discussions achopperaient sur le prix. Twitter réclamerait quelque 30 milliards de dollars quand la capitalisation boursière est de moitié. Google et Salesforce feraient figures de favoris.
C’est extrêmement discrètement qu’Apple s’est offert récemment TupleJump, un éditeur spécialisé dans le machine learning pour les entreprises. 
Les clients de la banque mobile de BNP Paribas pourront donc désormais prêter des fonds à des entreprises avec des rendements attractifs promet-on. 
Après que Yahoo ait confirmé le piratage de 500 millions de comptes utilisateurs, les entreprises doivent impérativement mesurer l’exposition et tenter de se prémunir au mieux. Voici quelques conseils.
C'est bien le casse du siècle avec au moins un demi-milliard d'inscrits Yahoo impactés. Le coupable : un agent para-gouvernemental non encore identifié.
Derniers commentaires
/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

LES COÛTS CACHÉS DU CLOUD, Applications de gestion : la nouvelle donne, Gestion de projet P&PM, API Rest, Les containers remplacent les VM, L'ère des Bots, L'Infra de G7...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


TRÈS HAUT DÉBIT : EXPLOSEZ VOTRE WIFI !, Euro 2016 & stades 2.0, Rencontre avec Nicolas Colin, Quoi de neuf dans SQL Server 2016, Framework PHP Laravel, Collaboratif : Slack et Atlassian réinventent le modèle...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


LES DÉFIS DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE, la révolution des API, SNCF 100% digitale, Serveurs : le cloud tire le marché, Watson : l'IA en action, Reportage Google I/O 2016 : Android dans tous ses états...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0