jeudi 29 septembre 2016
 

Ariane met sur orbite deux satellites de télécommunications

Le lanceur lourd européen Ariane 5 a décollé et mis sur orbite les deux satellites de télécommunication Intelsat 33e, puis Intelsat 36, pour l'opérateur Intelsat, à Kourou, a indiqué Arianespace, la société qui commercialise les lancements.

Le lanceur Ariane 5 décolle à Kourou (Guyane française) le 24 août 2016

Pour son quatrième succès de l'année, le 231ème de la famille Ariane, le lanceur a illuminé le ciel guyanais et la savane de Kourou, avant de poursuivre sa route vers l'espace, a constaté un journaliste de l'AFP.

Un peu moins de 29 minutes après le décollage d'Ariane, le lanceur a mis sur orbite le satellite Intelsat 33e conçu pour répondre aux besoins de connectivité à haut débit et de haute qualité des opérateurs de télécommunication, des entreprises, de l'aéronautique et de divers médias.

Construit par Boeing, Intelsat 33e est le deuxième satellite de la nouvelle génération de satellites de haut débit Epic. Il permettra d'étendre la capacité de débit élevé d'Intelsat en bandes C et Ku dans une zone qui s'étend du continent américain à l'Asie en passant par l'Europe, le Moyen-Orient, l'Afrique et la Méditerranée. 

Un peu moins de 42 minutes après le décollage, Ariane 5 a mis sur orbite le second satellite, Intelsat 36, construit par SSL (Space Systems/Loral) qui permettra d'améliorer la couverture média desservant l’Afrique du Sud et l’Océan indien. 

"Ce sixième lancement de l’année 2016, le quatrième avec Ariane 5, a eu lieu le 24 août à 19h16 (heure de Kourou) depuis le Centre Spatial Guyanais (CSG). Il marque le 73e succès d’affilée pour le lanceur Ariane 5. Avec une masse totale d’emport de 10 735 kg vers l’orbite de transfert géostationnaire, Ariane 5 confirme sa montée en performance, dépassant le précédent record établi en juin 2016 avec 10 730 kg", s'est félicité Arianespace dans un communiqué.

"Ce soir un opérateur clef, l'un des plus gros opérateur au monde, Intelsat, avait fait le choix de réserver l'ensemble du lanceur et d'y mettre deux satellites. Vous imaginez bien qu'un opérateur ne fait pas ça avec n'importe quel lanceur et il jouait très gros" a déclaré Stéphane Israël PDG  d'Arianespace joint par téléphone par l'AFP à l'issue du lancement. 

"Il avait d'une certaine manière mis tous ses œufs dans le même panier et en un seul lancement nous avons déployé ses deux satellites ce qui lui permettra d’accroître ses capacités et de mieux satisfaire ses clients. Il s'agissait d'un lancement doublement important pour Intelsat", a-t-il-poursuivi.

"Cinq lancements seront à effectuer d'ici fin 2016, le prochain avec Vega le 15 septembre pour le gouvernement du Pérou et pour la start-up Terra-Bella (une société Google, ndr) avec respectivement les petits satellites PeruSAT et SkySat-Gen2", a-t-il ajouté.

M. Israël a également rappelé que "le 13 septembre le Conseil de l'ESA doit définitivement confirmer le programme Ariane 6" et a affirmé "être confiant dans le fait que le conseil de l'ESA confirmera définitivement ce programme pour un premier lancement en 2020".

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Advertisement

/// Actuellement à la Une...
Après plus de 18 mois de bêta-test, Facebook At Work devrait être lancé le mois prochain. Le prix serait fixé par utilisateur et non pas par entreprise ce qui rendrait la solution accessible à des TPE ou PME.
Microsoft a annoncé la fin de la version Enterprise de son outil collaboratif Yammer Enterprise sous forme de produit individuel. Les fonctions seront intégrées dans Office 365 sur lequel l’éditeur fonde désormais l’essentiel de sa stratégie applicative.
Louis Gautier, secrétaire général du SGDSN (Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale), réunira tous les responsables informatiques des partis politiques français afin de les sensibiliser et les préparer à de possibles attaques informatiques en vue de la présidentielle 2017. 
En football, on appelle cela du marquage à la culotte.  Moins de 3 semaines après la présentation des nouveaux iPhone 7 et 11 jours après leur disponibilité, Xiaomi – qui revendique l’appellation d’Apple chinois – vient de présenter ses nouveaux modèles : Mi5s et Mi5s Plus.
Alors que Samsung a tenté de résoudre les problèmes d’explosion des premiers Galaxy Note 7, la nouvelle version de l’appareil aurait encore des problèmes : un utilisateur chinois en a fait les frais. 
L’éditeur allemand met 125 millions de dollars sur la table pour s’offrir Altiscale. Il souhaite ainsi consolider son portfolio cloud avec cette start-up qui dispose de sa propre distribution Hadoop dans les nuages. 
Après avoir annoncé cet été que WhatsApp allait partager certaines données avec Facebook, l’Allemagne vient de prendre une mesure radicale : elle ordonne « avec effet immédiat » l’arrêt de la collecte et du stockage des utilisateurs allemands de WhatsApp. 

Plusieurs fournisseurs d’infrastructures, dont des Français, se sont rassemblés pour créer un code de conduite qui donne la possibilité que le traitement et le stockage des données soit fait uniquement en Europe. D’autres engagements, sur le profilage notamment, ont été pris conjointement. 

Le gouvernement s’aventure sur une pente très glissante en voulant sanctionner les sites voulant « tromper délibérément les internautes » sur le sujet de l’IVG, lequel est particulièrement abordé sur le Web. 
La conférence des utilisateurs et des partenaires de Splunk vient de s’ouvrir dans le complexe de Disney à Orlando. Doug Meritt, le CEO de Splunk, a dévoilé les nouveautés produits et précisé la vision stratégique de l’entreprise : devenir la machine qui fait tourner l’usine à données de l’entreprise.
Derniers commentaires
/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

LES COÛTS CACHÉS DU CLOUD, Applications de gestion : la nouvelle donne, Gestion de projet P&PM, API Rest, Les containers remplacent les VM, L'ère des Bots, L'Infra de G7...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


TRÈS HAUT DÉBIT : EXPLOSEZ VOTRE WIFI !, Euro 2016 & stades 2.0, Rencontre avec Nicolas Colin, Quoi de neuf dans SQL Server 2016, Framework PHP Laravel, Collaboratif : Slack et Atlassian réinventent le modèle...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


LES DÉFIS DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE, la révolution des API, SNCF 100% digitale, Serveurs : le cloud tire le marché, Watson : l'IA en action, Reportage Google I/O 2016 : Android dans tous ses états...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0