dimanche 25 septembre 2016
 

Espace: Pékin dévoile un robot destiné à débarquer sur Mars

La Chine a dévoilé les premières images de synthèse du véhicule téléguidé qu'elle compte faire débarquer sur Mars en 2020, une mission aux défis "sans précédent", a annoncé mercredi un média d'Etat.

Le programme spatial de Pékin, source de fierté nationale et dirigé par l'armée, est symbolique du statut international croissant de la Chine.
Lancement du satellite chinois quantum de la rampe de Jiuquan, dans la province nord-ouest de Gansu. Le 16 août 2016

Pékin, qui investit des milliards d'euros dans son ambitieux programme spatial pour combler son retard sur les Etats-Unis et l'Europe, avait annoncé en avril sa volonté d'envoyer un tel "rover" vers Mars.

Zhang Rongqiao, le concepteur en chef du projet, a déclaré mardi viser un lancement pour juillet ou août 2020, selon l'agence officielle Chine nouvelle. 

"Les défis à relever sont sans précédent", a-t-il cependant souligné. 

Une fusée "Longue Marche-5" sera lancée depuis le nouveau pas de tir chinois de Wenchang, dans la province insulaire de Hainan (sud), a indiqué l'agence, citant Ye Peijian, un conseiller de la mission. 

L'atterrisseur se séparera de l'orbiteur à la fin d'un voyage Terre-Mars d'environ sept mois et devrait se poser près de l'équateur de la planète rouge, d'où le véhicule devrait explorer la surface martienne, a indiqué Chine nouvelle. 

Le "rover", d'un poids de 200 kilos, sera muni de six roues et de quatre panneaux solaires, et devrait être opérationnel durant environ 92 jours, selon la même source.

Il emportera 13 équipements -- dont un appareil photo de télédétection et un radar -- chargés d'étudier la composition du sol, de l'environnement et de l'atmosphère, à la recherche notamment de traces d'eau et de glace.

Le premier véhicule téléguidé lunaire chinois -- le "Lapin de Jade" -- a été lancé fin 2013, alternant sur la Lune prouesses, problèmes techniques et résurrections, avant de finalement s'éteindre début août, à la fin d'une vie plus longue qu'espérée. 

Le programme spatial de Pékin, source de fierté nationale et dirigé par l'armée, est symbolique du statut international croissant occupé par la Chine.*

Pour autant, la Chine s'est pour l'instant principalement contentée de rééditer les exploits spatiaux déjà réalisés par les Etats-Unis et l'Europe. 

Pékin a également été devancé par l'Inde, devenue en septembre 2014 le premier pays d'Asie à atteindre Mars avec une sonde low-cost placée en orbite autour de la planète rouge.

Les Etats-Unis ont déjà fait se poser deux véhicules téléguidés sur Mars, et l'ex-URSS ainsi que l'Agence spatiale européenne (ESA) ont également effectué des missions vers la planète.

En 2011, la première tentative chinoise d'envoi d'un satellite en orbite autour de Mars s'était soldée par un échec.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Advertisement

/// Actuellement à la Une...
Après que Yahoo ait confirmé le piratage de 500 millions de comptes utilisateurs, les entreprises doivent impérativement mesurer l’exposition et tenter de se prémunir au mieux. Voici quelques conseils.
C'est bien le casse du siècle avec au moins un demi-milliard d'inscrits Yahoo impactés. Le coupable : un agent para-gouvernemental non encore identifié.
La Galaxy Note 7 devrait faire son retour en Corée la semaine prochaine et aux Etats-Unis, ainsi qu’en Australie, dans le courant du mois d’octobre. Mais le reste du monde, Europe comprise, ne devrait pas voir les phablettes sur les étals avant fin novembre au plus tôt. Une chose est sûre, Samsung ne veut pas manquer les fêtes de fin d’année.
Le spécialiste du stockage cloud annonce l’ouverture d’une infrastructure en Allemagne avec son partenaire AWS. Les clients Dropbox Business pourront désormais en profiter. 
Après une première salve de tests en laboratoire, l’ANFR a réalisé de nouvelles mesures en conditions réelles sur les niveaux de champs électromagnétiques de Linky. Résultat : rien à craindre ! 
Le groupe automobile annonce le rachat du Français Sylpheo et de son expertise en matière d’intégration et de développement d’applications.
Le LiFi, une technologie vieille de cinq ans, fait ses premiers pas dans le monde de l’entreprise. Après plusieurs projets pilotes, le Français Lucibel s’apprête à commercialiser un luminaire et un émetteur, afin d’équiper des salles, des bureaux, en vrai LiFi. Une première étape vers une utilisation plus large de cette technologie.
En pleine négociation pour son rachat, Yahoo pourrait se voir contraint de révéler, officiellement, le vol des informations d’au moins 200 millions de comptes utilisateurs. Une information qui risque d’ébranler la société la veille de la transaction avec Verizon.
Après le départ de son PDG Hans Verberg en juillet dernier, l’équipementier réseau entame une phase de restructuration et devrait fermer ses deux sites de fabrication en Suède. 3000 personnes devraient ainsi perdre leur emploi. 
Propriété de Google, Waze lance un programme avec les municipalités et les gestionnaires de tunnels pour installer des balises Bluetooth qui permettront d’améliorer (et de maintenir) la connexion GPS en passant dans les tunnels. Une expérimentation sera bientôt lancée à Paris. 
Derniers commentaires
/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

LES COÛTS CACHÉS DU CLOUD, Applications de gestion : la nouvelle donne, Gestion de projet P&PM, API Rest, Les containers remplacent les VM, L'ère des Bots, L'Infra de G7...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


TRÈS HAUT DÉBIT : EXPLOSEZ VOTRE WIFI !, Euro 2016 & stades 2.0, Rencontre avec Nicolas Colin, Quoi de neuf dans SQL Server 2016, Framework PHP Laravel, Collaboratif : Slack et Atlassian réinventent le modèle...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


LES DÉFIS DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE, la révolution des API, SNCF 100% digitale, Serveurs : le cloud tire le marché, Watson : l'IA en action, Reportage Google I/O 2016 : Android dans tous ses états...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0