mercredi 28 septembre 2016
 

Microsoft se renforce dans l'intelligence artificielle et Apple dans la santé

Le groupe informatique américain Microsoft a annoncé l'acquisition d'une start-up qui va lui permettre de se renforcer sur le créneau de l'intelligence artificielle, et son rival Apple a fait de même avec une société spécialisée dans la santé.

Microsoft va racheter Genee, une entreprise qui a conçu un assistant virtuel intelligent spécialisé dans la prise de rendez-vous

Selon un message sur son site internet, Microsoft a signé un accord pour acheter Genee, une entreprise fondée en 2014 et qui a conçu un assistant virtuel intelligent spécialisé dans la prise de rendez-vous.

L'utilisateur se contente d'envoyer un courriel à la personne qu'il veut rencontrer en mettant Genee en copie, explique Microsoft. "Genee comprend qu'on veut +trouver un moment pour retrouver Diana pour un café la semaine prochaine+ et simplifie la procédure en lui envoyant directement des courriels avec des options compatibles avec votre agenda et vos préférences", poursuit-il.

Suite à l'acquisition, le service existant de Genee va fermer début septembre, et l'équipe de la startup va rejoindre Microsoft, qui dit espérer ainsi pouvoir injecter davantage d'intelligence artificielle dans les services de productivité liés à Office 365.

Apple a de son côté confirmé des informations de presse sur le rachat plus tôt cette année d'une autre startup, Gliimpse.

"Apple achète de petites entreprises technologiques de temps en temps, et nous ne discutons généralement pas de nos objectifs et de nos plans", a indiqué un porte-parole à l'AFP, reprenant la formule consacrée avec laquelle Apple commente quasi systématiquement ses acquisitions.

Gliimpse propose une plateforme unique permettant aux utilisateurs de compiler des données médicales et de santé provenant de différentes sources, et de les partager au besoin avec des tiers, notamment des médecins.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Advertisement

/// Actuellement à la Une...
Alors que Samsung a tenté de résoudre les problèmes d’explosion des premiers Galaxy Note 7, la nouvelle version de l’appareil aurait encore des problèmes : un utilisateur chinois en a fait les frais. 
L’éditeur allemand met 125 millions de dollars sur la table pour s’offrir Altiscale. Il souhaite ainsi consolider son portfolio cloud avec cette start-up qui dispose de sa propre distribution Hadoop dans les nuages. 
Après avoir annoncé cet été que WhatsApp allait partager certaines données avec Facebook, l’Allemagne vient de prendre une mesure radicale : elle ordonne « avec effet immédiat » l’arrêt de la collecte et du stockage des utilisateurs allemands de WhatsApp. 

Plusieurs fournisseurs d’infrastructures, dont des Français, se sont rassemblés pour créer un code de conduite qui donne la possibilité que le traitement et le stockage des données soit fait uniquement en Europe. D’autres engagements, sur le profilage notamment, ont été pris conjointement. 

Le gouvernement s’aventure sur une pente très glissante en voulant sanctionner les sites voulant « tromper délibérément les internautes » sur le sujet de l’IVG, lequel est particulièrement abordé sur le Web. 
Après plus de 18 mois de bêta-test, Facebook At Work devrait être lancé le mois prochain. Le prix serait fixé par utilisateur et non pas par entreprise ce qui rendrait la solution accessible à des TPE ou PME.
La conférence des utilisateurs et des partenaires de Splunk vient de s’ouvrir dans le complexe de Disney à Orlando. Doug Meritt, le CEO de Splunk, a dévoilé les nouveautés produits et précisé la vision stratégique de l’entreprise : devenir la machine qui fait tourner l’usine à données de l’entreprise.
Après une réorganisation au niveau mondial, l’équipe de Microsoft France est elle aussi profondément remaniée suite au départ de son président en juillet dernier. Certains visages ont quant à eux disparu… 
Benchmark Capital et Insight Ventures, deux parmi les plus prestigieux fonds américains, investissent 20 millions d’euros dans la start-up française. Le tour de table a été bouclé en un mois.
Le nouveau service de Plex, en bêta et encore actuellement sur invitation, permet de streamer tous vos contenus sur les appareils équipés de Plex via l’offre de stockage illimitée Amazon Drive. 
Derniers commentaires
/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

LES COÛTS CACHÉS DU CLOUD, Applications de gestion : la nouvelle donne, Gestion de projet P&PM, API Rest, Les containers remplacent les VM, L'ère des Bots, L'Infra de G7...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


TRÈS HAUT DÉBIT : EXPLOSEZ VOTRE WIFI !, Euro 2016 & stades 2.0, Rencontre avec Nicolas Colin, Quoi de neuf dans SQL Server 2016, Framework PHP Laravel, Collaboratif : Slack et Atlassian réinventent le modèle...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


LES DÉFIS DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE, la révolution des API, SNCF 100% digitale, Serveurs : le cloud tire le marché, Watson : l'IA en action, Reportage Google I/O 2016 : Android dans tous ses états...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0