mardi 26 mai 2015
 

Ukraine: origine incertaine des attaques de virus informatiques

Il est difficile de retracer avec exactitude l'origine du virus "Snake" qui a infiltré des ordinateurs en Ukraine, selon plusieurs spécialistes interrogés lundi au salon Cebit de Hanovre (nord de l'Allemagne), alors que des soupçons pèsent sur la Russie.

"J'ai des doutes sur les soit-disant preuves selon lesquelles la Russie serait derrière" ce virus, a déclaré à l'AFP Thomas Uhlemann, un spécialiste allemand de la sécurité qui travaille pour l'entreprise slovaque ESET.

Certes, "la Russie aurait les connaissances, les compétences et les ressources pour créer une attaque telle que Snake", selon lui. Mais "elle est aussi à même de très bien dissimuler ses traces, spécialement si ces attaques sont menées pour le compte de l'Etat", ajoute-t-il.

Michael Goedeker, directeur des ventes chez le britannique Sophos, explique que "le moyen le plus sûr de savoir qu'un virus provient d'un certain pays est de regarder dans son code et voir comment il est écrit". 

"On peut deviner mais on n'est jamais vraiment certain. C'est difficile", ajoute-t-il.

Selon les informations dont M. Goedeker dispose, le virus détecté en Ukraine "est basé sur une portion de Snake, un programme bien plus large".

"Il ressemble à une stratégie très détaillée et très sophistiquée que certains pays utilisent pour espionner", ajoute-t-il. Quant à ce que ce virus puisse servir de cyber-arme -c'est à dire à détruire des informations ou endommager des infrastructures- c'est un point d'interrogation, ajoute-t-il.

Eugene Kaspersky, patron de la société russe de sécurité informatique Kaspersky, est plus affirmatif. "Snake est un virus d'espionnage (...) juste d'espionnage. Certaines sources disent qu'il s'agit d'une cyber-arme mais ce n'en est pas une".

Snake "n'est donc pas comparable à Stuxnet, une cyber-arme extrêmement compliquée destinée à détruire le programme nucléaire civil iranien", ajoute-il.

Selon lui, la Russie subit des attaques similaires à celles observées en Ukraine, à base du virus Snake, en particulier sur les sites des médias. "Je pense que cela vient d'activistes, pas des Etats".

Samedi, un rapport du groupe britannique de défense BAE Systems expliquait que le virus, apparu en 2006, était déployé de manière plus agressive depuis 2013 et que sur 44 attaques enregistrées depuis, 22 l'avaient été en Ukraine.

Les opérateurs de Snake agissent en semaine et essentiellement dans un fuseau horaire correspondant à Moscou, a constaté BAE Systems.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

/// Actuellement à la Une...
Le charismatique designer britannique qui a rejoint Apple en 1992 en devient le Chief Design Officer, un poste créé pour l’occasion. Il prend en charge l’intégralité du design logiciel et matériel. Le tout dans un contexte où les ventes de la montre Apple ne seraient pas aussi florissantes qu’attendu.

Si les chômeurs fraudent, alors Pôle Emploi doit pouvoir efficacement contrôler chaque déclaration. C’est en substance le contenu d’un amendement déposé par le gouvernement. Il étend le droit de communication à Pôle Emploi, qui peut obliger un tiers à lui fournir les données concernant un demandeur d’emploi. Comptes bancaires, factures, fadettes… tout y passe, sans juge ni secret professionnel.  

Bercy est opposé à un retour à trois opérateurs et considère que la consolidation du marché des télécommunications n’est pas souhaitable. Pour Emmanuel Macron, concentration rime avec gel des investissements, clé de la « relance économique et industrielle de notre pays ».

Terminé le fléchage des revenus vers le Luxembourg ! Amazon déclare déjà tous ses revenus au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne et en Italie, et le fera prochainement en France. Une « révolution » qui n’en est en fait pas vraiment une… 

Le gazouilleur souhaiterait faire l’acquisition de l’agrégateur de contenus pour un milliard de dollars. Les deux entreprises rencontrent les mêmes difficultés : faible croissance, monétisation en berne… Ce rachat leur permettrait de renforcer les synergies et d’augmenter les revenus.     
Le FttDP (Fiber to the Distribution Point) n’a pas vocation à remplacer le FTTH/FTTB, mais pourrait aider à accélérer le déploiement des technologies fibre optique très haut débit en France ; pays qui serait par ailleurs le premier à déployer massivement cette technologie. 
Le milliardaire américain à la tête de l’empire Charter serait sur le point de s’offrir son concurrent Time Warner pour 55 milliards de dollars. Il doublerait donc le groupe Altice-Numericable, du franco-israélien Patrick Drahi, lui aussi sur les rangs. 
La somme de 55 milliards de dollars proposée par Microsoft pour racheter Salesforce aurait été jugée insuffisante : le spécialiste du CRM en ligne en demande 70 milliards de dollars. 
Confronté à un ralentissement des ventes de ses tablettes, en partie à cause d’une concurrence exacerbée, Apple va réagir avec l’iOS 9 puis avec de nouveaux modèles professionnels attendus à la rentrée.
Le constructeur canadien de smartphones chouchoute ses actionnaires. Il prévoit de lancer un plan de rachat de 12 millions d’actions, soit environ 2,6% du flottant.
Derniers commentaires
/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

OÙ VA L'IA ? : l'intelligence artificielle n'est plus un mythe - SERVEURS : dans l'attente des solutions ARM - Métiers & IT : la mutation sociale de la R&D - Programmer le RASPBERRY PI- Open Source : pourquoi les entreprises l'ont adopté - Implémenter une architecture LAMBDA SOUS AZURE - Bien choisir son imprimante 3D - Rencontre avec... Henri Verdier, M. Open Data...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


LES DÉFIS DE LA 5G - Bien choisir son Cloud public - Com interne : un RSE pour quoi faire ? - Premiers pas avec Office 2016 - Programmer pour l'Arduino - Crowdinvesting, mode d'emploi - IT Automation : faire face à la simplexité...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


WINDOWS 10 À MI-PARCOURS : le pari du "Un pour tous" - Du Big au Good Data - Outils métiers communication : faire passer le message - In-Memory : vers les performances et au-delà - Java : qu'apporte vraiment le version 8 ? - Avec IFTTT, Workflow, Zapier : jonglez avec vos apps ! - Rencontre avec... Tristan Nitot
Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0