vendredi 30 septembre 2016
 

Nokia lance en Inde son smartphone à 99 dollars, le Asha 501

Le fabricant finlandais de téléphone Nokia a lancé jeudi en Inde son smartphone basique à 99 dollars dans l'espoir de se placer sur ce marché émergent qui devrait peser 40 milliards de dollars d'ici 2015.

Le PDG de Nokia Stephen Elop présente le nouvel Asha 501, le 9 mai 2013 à New Delhi

Le PDG de Nokia Stephen Elop a levé le voile sur ce smartphone, le Asha 501, à écran tactile, au cours d'une cérémonie de lancement à New Delhi. Avec ce nouveau produit, Nokia, qui traverse actuellement une période difficile, vise les marchés émergents.

L'Inde, qui est le deuxième marché pour les téléphones mobiles après la Chine, "est très important" pour Nokia, a déclaré à la presse M. Elop qui en début de semaine avait eu une réunion houleuse avec les actionnaires mécontents des performances de la marque.

Avec une population de 1,2 milliard de personnes, le marché indien est "un baromètre fiable qui repère certaines tendances", a souligné le PDG de Nokia.

L'Asha 501 ressemble par certains côtés au mobile Lumia dans le haut de gamme et est destiné à détourner les utilisateurs du logiciel Android de Google offert sur des appareils moins chers fabriqués en Chine.

M. Elop, qui dirige Nokia depuis trois ans, est pressé par des actionnaires de réviser sa décision controversée de se lier au programme Windows de Microsoft. Il s'est refusé à tout commentaire sur les performances financières de sa société.

Nokia, qui a annoncé une perte nette de 355 millions de dollars au premier trimestre, se bat pour reprendre pied sur le marché du smartphone après que ses ventes pour ce type de produit dans le monde ont baissé de 49% au cours du premier trimestre.

Selon les analystes, l'avenir de Nokia est lié à la vente de smartphones basiques dans les marchés émergents tels que l'Inde et l'Afrique où sa pénétration demeure relativement faible.

Toutefois, le fabricant finlandais se heurte à une forte concurrence de ses concurrents Apple et Samsung ainsi que des fabricants chinois et taïwanais.

Asha 501 -- qui signifie "espoir" en Hindi -- prétend offrir 17 heures de conversation et 48 jours de veille.

Le nouvel appareil sera disponible dans 90 pays à partir du mois de juin. Il fonctionnera initialement sur le réseau 2G "car 80% des gens fonctionnent dans un environnement 2G", a souligné M. Elop, mais des versions 3G seront commercialisées ultérieurement

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Advertisement

/// Actuellement à la Une...

Les deux entreprises ont annoncé leur collaboration autour de l’intégration de leurs outils au sein de leurs solutions respectives. Une manière pour chacun de renforcer leur offre de services à l’heure où Microsoft sort les crocs.

Le géant du cloud posera ses valises en région parisienne. Sa nouvelle infrastructure sera opérationnelle à partir de 2017. Une bonne nouvelle pour les clients. 
Le programme de rappel des Galaxy Note 7, affligés d’un problème de batterie, se passe mieux que prévu. Samsung semble enthousiaste et remercie ses clients de leur fidélité, 90% des terminaux défectueux étant remplacés par un autre Galaxy, S7 ou Note 7 fonctionnel. Les livraisons devraient débuter en Europe à compter du 28 octobre, sauf retard.
Les cinq géants américains se sont réunis autour d’une bannière commune pour banaliser et rassurer sur le sujet de l’intelligence artificielle. Ils ont créé une association à but non lucratif. 
La page semble définitivement tournée. A l’occasion de la publication de ses résultats financiers trimestriels, Blackberry a annoncé l’externalisation de ses activités hardware. Pour l’heure, seule la production est concernée mais, à terme, le constructeur devrait se débarrasser de l’ensemble de ses activités hardware pour se concentrer exclusivement sur le logiciel.
Le partenariat va déboucher sur une nouvelle offre baptisée EnterpriseNext chez Deloitte, forte de 5 000 consultants en stratégie qui auront pour mission d’accompagner les entreprises en misant sur l’écosystème iOS.
La deuxième journée de la conférence des utilisateurs et des partenaires de Splunk a privilégié les thèmes autour de la sécurité et des partenariats avec l’initiative Adaptive Response.
L’éditeur allemand débloque 2 milliards d’euros de fonds sur cinq ans pour investir dans l’Internet des Objets. Parallèlement, il annonce le rachat de Plat.One, une plateforme applicative dédiée à l’IoT et au M2M, et de Fedem Technology. 
Après plus de 18 mois de bêta-test, Facebook At Work devrait être lancé le mois prochain. Le prix serait fixé par utilisateur et non pas par entreprise ce qui rendrait la solution accessible à des TPE ou PME.
Microsoft a annoncé la fin de la version Enterprise de son outil collaboratif Yammer Enterprise sous forme de produit individuel. Les fonctions seront intégrées dans Office 365 sur lequel l’éditeur fonde désormais l’essentiel de sa stratégie applicative.
Derniers commentaires
/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

LES COÛTS CACHÉS DU CLOUD, Applications de gestion : la nouvelle donne, Gestion de projet P&PM, API Rest, Les containers remplacent les VM, L'ère des Bots, L'Infra de G7...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


TRÈS HAUT DÉBIT : EXPLOSEZ VOTRE WIFI !, Euro 2016 & stades 2.0, Rencontre avec Nicolas Colin, Quoi de neuf dans SQL Server 2016, Framework PHP Laravel, Collaboratif : Slack et Atlassian réinventent le modèle...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


LES DÉFIS DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE, la révolution des API, SNCF 100% digitale, Serveurs : le cloud tire le marché, Watson : l'IA en action, Reportage Google I/O 2016 : Android dans tous ses états...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0