samedi 5 septembre 2015
 

Très haut débit: un rapport sénatorial alarmiste sur le retard français

Un rapport sénatorial a préconisé mercredi "une arrivée en force de l'Etat" pour équiper d'ici dix ans tout le territoire français de la technologie du très haut débit (THD), dressant un constat alarmiste du retard de l'Hexagone dans ce domaine.

"Il faut une arrivée en force de l'Etat sur un réseau d'infrastructures qui est en train de prendre plus d'importance que les routes", a déclaré le sénateur UMP Pierre Hérisson (Haute-Savoie) en présentant avec son collègue socialiste Yves Rome (Oise) un rapport d'information qui a largement débordé du cadre initial, limité à l'action des collectivités territoriales dans le domaine du numérique.

La publication de cette étude de quelque 200 pages survient à la veille de la réunion d'un séminaire gouvernemental qui doit examiner la feuille de route sur ce sujet.

MM. Hérisson et Rome jugent que "les structures de marché sont insuffisamment coordonnées" pour relever le défi d'"une innovation radicale" comme le THD.

Le rapport prône entre autres un relèvement des tarifs d'abonnement à internet pour faciliter les investissements, alors que "la France a le coût le plus bas du monde".

Surtout, l'Etat doit exercer effectivement "ses responsabilités de régulateur et de financeur pour assurer l'égalité territoriale".

Pour le sénateur Hérisson, "il ne faudrait pas se retrouver dans la situation où les collectivités locales, qui ont développé des compétences avérées en matière numérique, font les investissements à la place des opérateurs".

Jean-Marc Ayrault et François Hollande ont annoncé il y a une semaine un plan d'investissements publics et privés de "vingt milliards d'euros" afin que 100% de la population puisse être couverte en très haut débit d'ici dix ans, conformément à l'engagement de la campagne présidentielle numéro 4.

Alors même que l'Europe est à la traîne, avec seulement 4% des abonnés dans le monde au THD, "la France se classerait 23e sur 27" dans l'Union européenne pour le taux de pénétration du très haut débit, selon les deux parlementaires.

Si l'accessibilité au THD progresse avec les investissements de l'opérateur historique France Telecom/Orange, "elle ne concerne vraiment que les zones très denses", avec 1,6 million de lignes installées jusque dans les immeubles des zones très denses, pour 360.000 "logements éligibles" dans les autres zones.

Le retard pris tient pour partie à la coexistence de deux technologies, celle du fil de cuivre, dont "l'extinction devrait être programmée" et celle de la fibre optique, selon le rapport.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

/// Actuellement à la Une...
La part de smartphones dépasse désormais les ¾ du marché des mobiles sur le territoire américain. Si Android est légèrement en tête, c’est bien Apple qui est le constructeur N°1. Concernant les applications, Facebook, Facebook Messenger et YouTube forment le podium.
Le constructeur taïwanais s’attaque à un secteur dans lequel il est présent depuis quelques années sans vraiment briller, le gaming. Il débarque à l’IFA avec un solide stock de produits haut de gamme, dont le plus surprenant est une tablette affichant des caractéristiques qui feraient verdir de jalousie certains notebooks.
Un arrêté cosigné par Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, et Fleur Pellerin, ministre de la Culture, reconstitue le collège de la commission Copie Privée. Les industriels y sont « nommés » mais rien ne garantit qu’ils soient bel et bien de retour. 
L’entreprise spécialisée dans le formatage de vidéos passe dans le giron d’Amazon et plus précisément sa division cloud : Amazon Web Services.
Le géant japonais a rassemblé toute son expérience en termes de conception d’écran et d’appareils photo de qualité pour faire oublier les déboires du Z3+. Le Xperia Z5 se veut un concentré du savoir-faire Sony, mais l’autonomie pourrait bien être une faiblesse (fatale) de cet appareil haut de gamme.
Avec Vora, qui vient se greffer à la solution SAP HANA, l’éditeur allemand propose désormais une solution de traitement in-memory sur un socle Hadoop, pour les entreprises qui ont besoin d'effectuer des requêtes rapides au sein de leurs bases de données gros volumes.
L’éditeur de Redmond met la main sur VoloMetrix pour une somme non dévoilée. La solution permet de « stimuler la productivité organisationnelle ». 
Les versions US et chinoises de Windows 10 sont désormais capables de traduire des phrases en 40 langues différentes. Les autres pays devraient pouvoir bénéficier de ces possibilités prochainement.
L'association FDN, la Fédération FDN et La Quadrature du Net ont déposé un recours devant le Conseil d’Etat concernant un décret qui régit les activités de surveillance de la DGSE. 
Les navigateurs des trois entreprises cesseront de supporter l’algorithme de chiffrement RC4 début 2016 car « plus suffisamment sécurisé ». 
Derniers commentaires
/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

6 MENACES À ÉRADIQUER - Maîtriser WINDOWS 10 : ce qu'il faut absolument savoir - Rencontre avec... Alex Dayon, Président Produits Salesforce.com - Tendances Silicon Valley : SDN, FLASH et OPEN SOURCE - POWER BI 2.0 : une Self-BI immédiate et accessible...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


LA MAISON CONNECTÉE EN 15 TESTS - Où va le STOCKAGE ? - Rencontre avec... Fred Potter (Netatmo) - 3 avis sur l'APPLE WATCH - Développement : DIY, MAKERS, FABLABS & CO - Roaming en Europe... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


HÉBERGEMENT : comment il se fond dans les nuages - Les réseaux agiles avec le SDN - Windows 10 et Azure : toutes les nouveautés décryptées - Gros plan sur le Microsoft Band - PostgreSQL et le NoSQL - 15 jours sans Google... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0